Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le préfet du Doubs appelle à la fraternité républicaine

Le préfet du Doubs était l'invité de France Bleu Besançon ce matin pour détailler les dispositifs mis en place face au coronavirus. Joël Mathurin en appelle à la fraternité républicaine.

Joël Mathurin, le préfet du Doubs
Joël Mathurin, le préfet du Doubs © Maxppp - Lionel Vadam

"Il s'agit de mettre en mouvement la fraternité républicaine" : le préfet du Doubs, Joël Mathurin lance un appel ce vendredi matin sur France Bleu Besançon. "C'est une mobilisation générale qui est demandée par le président de la République, nous allons mobiliser tous les réseaux."

Le préfet, le directeur adjoint de l'Agence Régionale de Santé et le recteur de l'Académie de Besançon vont se réunir aujourd'hui pour préparer la fermeture des écoles, des établissements scolaires, des crèches qui est prévue pour ce lundi. Une décision qui pourrait durer jusqu'aux vacances de printemps, selon le ministre de l'Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer. 

La solidarité, la mobilisation citoyenne 

Le préfet en appelle à la solidarité de chacun : "Nous avons une voisine qui peut garder les enfants de sa voisine parce qu'elle est obligée d'aller travailler. Ou une étudiante qui peut accompagner des enfants dans des réseaux de proximité : il faut mettre en place cela." Les solutions doivent se rencontrer, a redit le préfet. "Il faut l'esprit de la coopérative, pour trouver des solutions au cas par cas".

15 cas confirmés pour 100.000 habitants 

L'important a indiqué Joël Mathurin, c'est de freiner la propagation du virus. "Le virus est en circulation active dans notre département. Nous sommes à plus de 15 cas confirmés pour 100.000 habitants." 

Le préfet envisage d'interdire les rassemblements publics, notamment religieux. Des mesures doivent être annoncées dans la journée. 

L'activité économique 

Il faut assurer la continuité économique selon le préfet : "Nous travaillons avec les réseaux, les chambres circulaires pour pouvoir apporter des solutions au cas par cas, le télétravail, le chômage partiel et la formation. L'activité n'est pas là, mais on ne licencie pas, on finance le chômage partiel par l'Etat et on finance la formation. Ce qui permet d'avoir une stratégie défensive, offensive", incite le préfet. 

Pour le moment, le dernier bilan de l'ARS fait état de cinq morts, et 219 cas avérés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess