Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : le préfet du Morbihan menace certains bars de fermeture

-
Par , France Bleu Armorique

Patrice Faure, préfet du Morbihan, annonce que la propagation du virus est moindre dans le département mais un relâchement du respect des gestes barrières est observé. La préfecture va sanctionner les commerçants qui ne respectent pas les règles sanitaires.

Patrice Faure, préfet du Morbihan, fait le point sur la situation liée au coronavirus pour la période estivale.
Patrice Faure, préfet du Morbihan, fait le point sur la situation liée au coronavirus pour la période estivale. © Radio France - Diane Sprimont

Actuellement, dix personnes sont hospitalisées dans le Morbihan et une en réanimation après avoir contracté le coronavirus. "On constate que la progression est moindre dans le département, ni cluster, ni suspicion de cluster", précise Claire Muzellec-Kabouche, déléguée du Morbihan de l'ARS. 

20 000 tests ont été réalisés dans le département depuis le déconfinement dont 40 % ces trois dernières semaines. "On note une faible proportion de nouveau cas, la situation est stable en milieu hospitalier", ajoute Claire Muzellec-Kabouche. 

Fermeture immédiate pour les bars en situation illégale

"Certains établissements profitent de leur licence pour faire des soirées dansantes, c'est quasiment criminel. Ma main ne va pas trembler lorsqu'il s'agira de signer ces arrêtés préfectoraux", déclare patrice Faure. 

Les établissements organisant des "soirées dansantes" encourent quatre mois de fermeture immédiate et six mois de fermeture après les quatre mois en cas de récidive

Une boîte de nuit morbihannaise est déjà concernée par des sanctions. Le Paradisio, une boîte de nuit de Quéven, a ouvert trois soirs d'affilée en juillet. Son établissement a été sanctionné d'une fermeture administrative de six mois. 

Le protocole sanitaire de la rentrée dévoilé 

"Nous sommes dans une continuité d'un allègement des règles" indique la directrice académique du Morbihan des services de l’Éducation nationale, Françoise Favreau.  

En maternelle, les enseignant ne sont pas obligés de porter le masque mais il est obligatoire pour les adultes et les élèves de plus de 11 ans lorsque les règles de distanciation ne peuvent pas être respectées dans des espaces clos. L'ensemble des nouvelles mesures est détaillé ici

Choix de la station

À venir dansDanssecondess