Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le seuil d'alerte franchi en Haute-Garonne

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

La préfecture de Haute-Garonne tire la sonnette d'alarme. Santé publique France a constaté une augmentation de la circulation virale en Haute-Garonne, notamment sur l'agglomération toulousaine. Le seuil d'alerte de 10 cas pour 100.000 est franchi et très élevé chez les 20-30 ans.

Sur la carte de Santé Publique France, la Haute-Garonne fait désormais partie de départements à "risque modéré"
Sur la carte de Santé Publique France, la Haute-Garonne fait désormais partie de départements à "risque modéré" - Santé Publique France

La circulation virale est en augmentation en Haute-Garonne et particulièrement dans l'agglomération toulousaine. C'est le constat de Santé publique France ce vendredi. Le taux d'incidence (11.4) dépasse ainsi le premier seuil d'alerte de 10 cas pour 100.000 et est très élevé chez les 20-30 ans. Au niveau national, ce chiffre s'élève à 6,5 pour 100.000 habitants.

C'est pour cette raison que le département est placé en niveau de risque modéré. Dans son bulletin hebdomadaire publié ce vendredi, Santé Publique France précise concernant Toulouse : "l’hypothèse d’une diffusion sur l’agglomération toulousaine parmi les populations jeunes (20 à 30 ans) est actuellement suspectée en l’absence de cluster actif formellement identifié". Au contraire, dans le département du Gard, lui aussi passé au seuil d'alerte, ce sont des clusters identifiés et les dépistages réalisés autour de ces clusters qui provoqueraient la hausse.

La préfecture de Haute-Garonne appelle donc la population à la vigilance et au respect des gestes barrières. Les habitants sont fortement incités à se faire dépister. D'autant plus, qu'il n'y a plus besoin d'une ordonnance pour faire un test et qu'il est remboursé par l'assurance-maladie.

De nouvelles mesures pourraient être prises puisque depuis ce vendredi, les préfets peuvent décider d’étendre l’obligation de port du masque aux lieux publics ouverts, et ce, par arrêté.

Dans les autres départements de Midi-Pyrénées, les taux d'incidence restent inférieurs à 10 : 1,2 malades pour 100.000 habitants en Ariège, 1,8 dans l'Aveyron, 3,1 dans le Gers, 2,3 dans le Lot, 4,3 dans les Hautes-Pyrénées, 2 dans le Tarn, et 7,7 dans le Tarn-et-Garonne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess