Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus et confinement : le système D pour bricoler à la maison

-
Par , France Bleu Hérault

Difficile de passer le temps pendant le confinement. De nombreux Français se sont mis à bricoler chez eux. Et quand il n'y a pas tout le matériel, le système D entre voisins fonctionne à plein.

Pour passer le temps pendant le confinement, beaucoup bricole grâce au système D
Pour passer le temps pendant le confinement, beaucoup bricole grâce au système D © Radio France - Claire Moutarde

Beaucoup de français se retrouvent dans l'impossibilité de travailler pendant le confinement. Le bricolage est une bonne manière de passer le temps et de penser à autre chose. C'est l'occasion de terminer des "chantiers" que l'on avait laissé en plan avant la crise sanitaire. 

Et lorsqu'on n'a pas tout le matériel, il y a le système D entre voisins. C'est ce qu'ont développé des habitants de Villeneuve-lès-Maguelone, près de Montpellier. Grâce à un groupe Whatsapp qu'ils ont baptisé "Atelier bricolage confiné", ils échangent perceuse, planches en bois et autres matériaux. 

Propriétaire du foodtruck "Bio comme un camion", Delphine s'est retrouvée sans travail avec la fermeture des marchés en plein air à Montpellier. Elle a donc décidé d'avancer les travaux dans sa maison malgré la fermeture des enseignes de bricolage. La solidarité fonctionne bien entre voisins. 

"J'ai échangé des planches contre un gâteau aux noisettes."

Delphine a pu récupérer des palettes auprès du primeur du village et des planches en bois auprès d'une amie, présente sur le groupe whatsapp. "Elle m'a montré des photos de ses planches. C'était parfait. En échange, je lui ai cuisiné une de mes spécialités, le gâteau aux noisettes". L'échange se fait en toute sécurité "j'ai mis des gants et on ne s'est pas approché. Mon amie a mis ses planches au bas de son escalier et on s'est fait coucou". 

"J'avais mis des gants et on reste à distance."

Un autre ami, Fred, lui a fabriqué des équerres en métal pour des étagères. Et Nicolas lui a prêté une perceuse. Delphine profite d'une sortie pour faire les courses pour récupérer le matériel et ainsi éviter de multiplier les sorties.

"Cela permet de passer le temps de manière positive."

Cela permet de passer le temps, de penser à autre chose, de remplir ses journées de manière valorisante, bref de garder le moral et de rester positif "j'étais fière de mon meuble ! ". Une remise en question aussi "on se rend compte que finalement on n'a pas besoin de grand chose pour faire des choses intéressantes".

Delphine profite du système D pour continuer à bricoler

Pour autant, soyez prudents pendant vos séances de bricolage. La gendarmerie recommande la plus grande prudence pour ne pas surcharger les services des urgences.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu