Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le virus circule moins en Normandie mais encore peu d'effets à l'hôpital

Trois semaines après le reconfinement, le nombre de patients atteint de Covid-19 progresse encore dans les hopitaux de la région. Mais le virus ralentit sa course. Le taux d'incidence continue de baisser.

L'unité de réanimation médicale du CHU de Caen qui accueille les patients atteints de Covid-19
L'unité de réanimation médicale du CHU de Caen qui accueille les patients atteints de Covid-19 © Maxppp - Philippe Renault

Après trois semaines de confinement, les effets se sont encore attendre dans les hôpitaux de Normandie.  Si on constate depuis deux semaines un ralentissement de la circulation du virus avec une baisse du taux d'incidence, le nombre de patients atteint de Covid-19 hospitalisés ne diminue toujours pas. On peut néanmoins parler d'un ralentissement.

Selon les chiffres de Santé Publique France au jeudi 19 novembre, 1 397  personnes sont hospitalisées, soit 11 de plus en une semaine, ce qui est peu par rapport aux semaines précédentes. La pression est un peu moins forte dans les services de réanimation, même si elle reste importante. On compte 155 patients en soins intensifs. C'est 18 de moins en sept jours.  Le taux d'occupation des lits de réanimation atteint 65,8% contre 71,7% il y a une semaine. 

Depuis le début de l'épidémie, 990 personnes sont décédées, soit 131 de plus en une semaine. Parallèlement, 479 patients hospitalisés en Normandie sont rentrés chez eux depuis sept jours. 

La circulation du virus continue de ralentir

Depuis une semaine, le nombre de contaminations a encore baissé. Le taux d'incidence poursuit sa décrue en Normandie avec 193,8 cas pour 100 000 habitants contre 321 une semaine plus tôt. Et cette tendance se vérifie dans les cinq départements de la région. 

En Seine-Maritime, département le plus touché par l'épidémie, on compte désormais 213,9 cas pour 100 000 habitants contre 389,5 il y a une semaine. Dans l'Eure, le taux d'incidence est désormais de 217,9. Il tombe à 240,9 cas pour 100 000 habitants dans l'Orne, 166 dans le Calvados et 126 dans le département de la Manche. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess