Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les 24 cas positifs du cluster de Marseille "très probablement issus de la souche anglaise"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu

À Marseille, l'enquête sanitaire sur le foyer de contaminations issu du variant britannique conclut à un total de 24 cas positifs au mutant anglais contre huit jusqu'à présent. L'Agence régionale de santé considère le cluster "maîtrisé et sous contrôle".

Les 24 cas du foyer de contaminations à Marseille sont "probablement issus de la souche anglaise" (photo d'illustration)
Les 24 cas du foyer de contaminations à Marseille sont "probablement issus de la souche anglaise" (photo d'illustration) © Maxppp - GEORGES ROBERT

À Marseille, le premier foyer de contaminations issu de la souche britannique est considéré comme "maîtrisé et sous contrôle" selon l'Agence régionale de santé jointe par France Bleu Provence. L'enquête sanitaire menée au pas de charge, sur ce cluster identifié juste après les fêtes de Noël, conclut à "24 cas du variant anglais" au lieu des huit soupçonnés. En clair, pour l'ARS de Provence-Alpes-Côte d'Azur, "les 23 cas positifs, c'est à dire tous les cas en contact avec le patient zéro" sont "très probablement issus de la souche anglaise".

Dans le détail, six sont formellement identifiés et deux autres, que l'IHU Méditerranée a retestés ce mardi, le sont "partiellement après séquençage". Suffisant pour que l'ARS classe ces deux cas comme "possibles" ainsi que l'ensemble du cluster considéré comme issu du variant britannique. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess