Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : se cultiver et se divertir chez soi

Coronavirus : les Archives départementales du Loiret lancent une collecte de témoignages sur le confinement

-
Par , France Bleu Orléans

Comment vivez-vous le confinement ? Les Archives départementales du Loiret collectent d'ores et déjà vos témoignages, textes, photos, vidéos pour recueillir des documents qui serviront aux historiens de demain. Une opération totalement inédite.

C'est la première fois que les Archives départementales du Loiret lancent une collecte de documents sur l'actualité imédiate
C'est la première fois que les Archives départementales du Loiret lancent une collecte de documents sur l'actualité imédiate - D.Chauveau (Département du Loiret)

Cette période de confinement en raison de l'épidémie de coronavirus est en soi "extraordinaire", au sens premier du mot. Cela n'a pas échappé aux Archives départementales du Loiret, qui lancent d'ores et déjà une grande collecte de témoignages, pour que chaque Loirétain raconte sa vie de tous les jours pendant le confinement.

Réfléchir sur ce qui va être la mémoire de demain"

Cette collecte sera utile aux historiens de demain. Frédéric Pige, responsable histoire et généalogie aux Archives départementales du Loiret en est convaincu : "Le but des Archives est certes de garder la mémoire du département, mais c'est aussi de réfléchir sur ce qui va être la mémoire de demain. Et toute cette période que nous vivons sera une période riche pour les historiens, et on a besoin de la documenter, avec les ressentis des Loirétains."

Cette opération consacrée à de l'actualité immédiate est une grande première pour les Archives départementales du Loiret, qui avaient jusque là réservé ce genre de collectes à des périodes historiques du passé, notamment pour le centenaire de la Première guerre mondiale ou sur le rôle des femmes dans l'histoire du Loiret

Ouvrir les Archives au plus grand nombre"

Tout, a priori, peut être intéressant : l’expérience du télétravail, l'enseignement à distance,  la solitude, le confinement chez soi, en passant par la découverte d’une ville transfigurée lors des rares sorties autorisées. Les Archives souhaitent aussi bien sûr recueillir le témoignage de ceux qui sont directement mobilisés pour lutter contre la crise sanitaire, soigner les malades, ou assurer la vie quotidienne de leurs concitoyens.

Prendre le temps de l'introspection : c'est la seule condition qu'impose l'exercice demandé par les Archives départementales du Loiret
Prendre le temps de l'introspection : c'est la seule condition qu'impose l'exercice demandé par les Archives départementales du Loiret - Illustration Département du Loiret

Encore faut-il que le plus grand nombre participe, et pas seulement ceux qui ont l’habitude d’écrire, souligne Frédéric Pige : "Il faut vraiment que ce soit le plus représentatif possible, donc nous souhaitons aussi toucher ceux qui pourraient se dire "Je ne sais pas bien écrire". Chaque ressenti étant différent, c'est l'ensemble de ces témoignages de Loirétains qui va produire une histoire passionnante et bien réelle."

Sur la forme, textes, mais aussi photos et vidéos peuvent donc être envoyés aux archives départementales du Loiret, soit par mail (dda@loiret.fr), soit par courrier (au 6 rue d'Illiers, 45 000 Orléans). Les envois peuvent être effectués en ce moment ou à l'issue du confinement, si par exemple vous tenez un journal personnel. Pour avoir plus de détails sur cette opération, vous pouvez vous rendre sur le site Internet des Archives départementales du Loiret, ou écouter l'interview que Frédéric Pige a accordée à France Bleu Orléans ci-dessous :

Frédéric Pige répond aux questions de France Bleu Orléans

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu