Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

VIDÉO - Coronavirus : les associations de clowns hospitaliers continuent de faire rire via les réseaux sociaux

À cause des mesures de confinement, les clowns professionnels ne peuvent plus rentrer dans les centres de soin, les hôpitaux, les EHPAD ou les établissements pour les personnes handicapées. Mais partout dans notre région, leur créativité se partage via les tablettes et autres téléphones portables.

La clown Mozza enregistre son gag, sur son téléphone pour pouvoir l'envoyer aux enfants hospitalisés
La clown Mozza enregistre son gag, sur son téléphone pour pouvoir l'envoyer aux enfants hospitalisés - Sylvie Daillot

Riquette est encore là, avec ses couettes, son tablier bleu, ses taches de rousseur, Rosalie et Mario aussi. Vos clowns les enfants ne peuvent plus venir vous voir, mais ils pensent à vous et c'est en mini vidéo, en mini gag que vous les retrouvez. 

La créativité des clowns fleurit admirablement dans la contrainte 

À Chambéry et Aix-les-Bains, en Savoie, l'association Les InstantàNez poste chaque jour de courtes vidéos sur sa chaîne Youtube. La page Facebook de l'hôpital de Chambéry partage ces vidéos, le personnel de l'ASH, "Accueil Savoie Handicap" transmet des messages personnalisés aux enfants confinés. 

"Un clown ça travaille à partir du réel, alors on rit du coronavirus" - Sylvie Daillot, directrice artistique des InstantàNez

Les retours de ce "travail à distance" sont nombreux, malades, parents, soignants disent à quel point cela leur fait du bien de retrouver "leurs clowns". "Nous recevons des messages des soignants qui nous demandent de continuer, ils témoignent de la difficulté de ce qu'ils vivent et nous disent qu'ils ont besoin de se sentir soutenus même à distance, de pouvoir rire quelques secondes de temps en temps. Cela nous pousse à rester inventifs et à poster chaque jour une petite attention clownesque" témoigne Sylvie Daillot, responsable artistique des InstantàNez et présidente de la Fédération Française des Associations de Clowns Hospitaliers. 

Le coronavirus, version rap par le clown Mozza, et la joie des enfants hospitalisés

À Grenoble, l'équipe des clowns de Soleil Rouge s'organise également pour créer des vidéos qui sont postées quotidiennement sur sa page Facebook. Des groupes Whatsapp se sont créés : clowns et soignants, clowns et familles des enfants hospitalisés pour transmettre les vidéos des clowns et partager les réactions des enfants. 

Un clown hospitalier ça fait quoi quand c'est confiné ?

Ils le promettent : les clowns vont continuer à inventer leur métier pour rester solidaires des soignants, des patients et des résidents confinés dans les établissements de soin !

Voici la liste, des associations de Clowns Hospitaliers dans notre région Auvergne-Rhône-Alpes-Auvergne :

  • 123 Soleil (pédiatrie, gériatrie, polyhandicap, Drôme)
  • Docteur Clown (pédiatrie, gériatrie, polyhandicap, Rhône)
  • Les Coulisses à Ressorts (polyhandicap, Isère)
  • Les InstantàNez (pédiatrie, gériatrie, polyhandicap, Savoie Haute-Savoie)
  • Soleil de Clowns (Bourgoin-Jallieu)
  • Prendre le Soin de Rire (gériatrie, Nord-Isère)
  • Soleil Rouge (pédiatrie et gériatrie, Grenoble)
  • Vivre aux éclats (pédiatrie, gériatrie, polyhandicap, Lyon, Annonay)
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu