Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les Bouches-du-Rhône et le Var échappent à un renforcement des mesures sanitaires

-
Par , France Bleu Provence

Les Bouches-du-Rhône et le Var ne font pas partie des 19 départements soumis à des mesures sanitaires renforcées, annoncées ce jeudi soir par le ministre de la Santé Olivier Véran. Ce sont l’Aube, la Nièvre et le Rhône qui sont concernés, en plus des 16 départements déjà annoncés la semaine passée.

Marseille, à l'heure de l'apéro, au dessus de Saint-Victor
Marseille, à l'heure de l'apéro, au dessus de Saint-Victor © Radio France - Romain Périch

Olivier Véran l'a confirmé ce jeudi soir lors de sa conférence de presse : les Bouches-du-Rhône et le Var ne font pas partie des 19 départements désormais soumis à des mesures sanitaires renforcées. Ce sont l’Aube, la Nièvre et le Rhône qui sont concernés, en plus des 16 départements déjà annoncés la semaine passée. Dans ces départements, c'est un tour de vis sanitaire supplémentaire qui est demandé : fermeture de certains commerces, passage en mode "hybride" avec des cours en distanciel pour les lycéens ou encore des sorties limitées à 10 kilomètres autour de son domicile, sauf exceptions. 

Le Var et les Bouches-du-Rhône ne sont pas pour autant épargnés par le virus. Les services de réanimation sont en tension, avec des taux d'occupation de 110% dans les deux départements. Le cinquième palier du plan de gestion de crise a été activé par l'ARS Paca (Agence régionale de santé). Des interventions chirurgicales sont différées et du personnel est redéployé dans les services hospitaliers sous pression.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess