Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les centres de tri confrontés aux déchets du COVID-19

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gard Lozère

41% des centres de tri sélectif en France sont fermés après 3 semaines de pandémie. Les autres sont sous la menace d'une fermeture si nous continuons à jeter masques et gants dans la poubelle de tri sélectif.

Des déchets qui n'ont à faire dans les mains d'Aurélia et Mounir, trieurs au centre de tri de Nîmes Valrena
Des déchets qui n'ont à faire dans les mains d'Aurélia et Mounir, trieurs au centre de tri de Nîmes Valrena - ©Com Sitom Sud Gard

"Arrêtez de jeter vos masques et vos gants usagés pour vous protéger du COVID-19 dans la poubelle de tri sélectif". C'est un cri unanime, un cri d'alarme, lancé par tous les acteurs du tri sélectif. Tous les déchets de cette poubelle particulière se retrouvent sur les chaînes de tri, et c'est aux agents, à la main, de les trier. Ils sont une vingtaine à se relayer à Nîmes Valrena, chemin du Mas de Cheylon, centre de tri du Sitom Sud Gard qui trie les déchets d'environ 80 communes dont Nîmes. Et ces déchets, possiblement contagieux, n'ont rien à faire là, au milieu des emballages en carton, en plastique ou métalliques qui, eux, sont ensuite recyclés.

Masques, gants et mouchoirs dans un sac plastique fermé

Jeter les gants et masques usagés, comme les mouchoirs, à la poubelle de tri, c'est faire prendre des risques à ces agents de tri. Des agents bien sûr protégés, des mesures renforcées depuis l'apparition de l'épidémie, mais il faut au maximum limiter les risques. Ces déchets doivent être mis dans un sac plastique fermé, un sac gardé à la maison durant 24 heures, et ensuite seulement mis à la poubelle, dans la poubelle générale, celle des ordures ménagères, direction l'incinérateur.

Risque de fermeture

Les agents des centres de tri notent la présence de plus en plus importante de ces déchets, les responsables font état d'un niveau de stress de plus en plus fort parmi les employés. En début de semaine, 41% des centres de tri sélectif étaient fermés en France, en partie à cause de cette menace.  Dans le sud de la France, moins touché, généralement ces centre de tri fonctionnent encore. C'est donc à nous, à chaque citoyen d'agir pour les maintenir ouverts. Car s'ils s'arrêtent, c'est aussi la chaîne de la collecte qui sera arrêtée.

Conduite à tenir avec les gants, masques et mouchoirs usagés
Conduite à tenir avec les gants, masques et mouchoirs usagés - Sud Rhône Environnement
Les chaînes de tri sélectif du centre de Nîmes Valrena, chemin du Mas de Cheylon, à Nîmes
Les chaînes de tri sélectif du centre de Nîmes Valrena, chemin du Mas de Cheylon, à Nîmes - ©Com Sitom Sud Gard
Choix de la station

À venir dansDanssecondess