Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : les éboueurs de Montpellier trouvent des dessins et des mots de remerciements sur les poubelles

-
Par , France Bleu Hérault

Depuis mardi dernier, les éboueurs de Montpellier découvrent des mots laissés par les particuliers à leur attention, au moment du ramassage des ordures. Des messages d'encouragement qui font du bien aux équipes, en pleine épidémie de coronavirus.

Le dessin d'un enfant trouvé sur une poubelle au moment du ramassage des ordures
Le dessin d'un enfant trouvé sur une poubelle au moment du ramassage des ordures - Laurent Soccoro

C'est le genre d'attentions qui remonte le moral à une profession, comme d'autres, très exposée face à l'épidémie de coronavirus. Depuis le milieu de la semaine, les éboueurs de Montpellier, et sans doute ailleurs en France, voient apparaître des mots, des dessins ou même des cadeaux, comme des sachets de bonbons, sur les poubelles ou les conteneurs, au moment du ramassage. 

Le sentiment d'être reconnus et utiles

Des attentions qui se multiplient, raconte Laurent Soccoro, qui travaille pour le groupe Nicollin : "Les équipes les gardent précieusement dans la salle de repos (...) Rien que sur la commune de Saint-Drézéry, ce vendredi matin, sept ou huit dessins ont été ramassés" par les ripeurs. 

Preuve de la reconnaissance des particuliers envers ceux et celles qui continuent, chaque jour, de collecter les ordures ménagères. Qu'ils s'agissent des agents du groupe Nicollin ou ceux de la société Urbaser environnement, qui traite le nord de la métropole : "ils avaient l'impression de ne pas être reconnus. Mais aujourd'hui, ils se sentent reconnus et utiles, surtout (...) les équipes sont même reboostées" par toutes ces petites attentions. 

Un dessin et un sachet de bonbons à l'attention des agents de la propreté urbaine
Un dessin et un sachet de bonbons à l'attention des agents de la propreté urbaine - Laurent Soccoro
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu