Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Une étude réalisée aux Contamines-Montjoie avance que les enfants transmettent peu le coronavirus

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

La station des Contamines-Montjoie, en Haute-Savoie, a été l'un des premiers foyers de contamination du coronavirus en France. Un enfant y a notamment été détecté positif mais n'a contaminé personne alors qu'il a continué à aller à l'école. Une étude a ainsi été réalisée à partir de ce cas.

Le dispositif de diagnostic du Coronavirus dans la station des Contamines-Montjoie, le 09 février 2020
Le dispositif de diagnostic du Coronavirus dans la station des Contamines-Montjoie, le 09 février 2020 © Radio France - Anabelle Gallotti

Elle a été l'un des premiers "clusters" du coronavirus en France. La station haut-savoyarde des Contamines-Montjoie vient de faire l'objet d'une étude publiée dans la revue scientifique américaine "Clinical Infectious Diseases" et menée en partie par Santé Publique France. 

L'étude s'est focalisée sur un enfant

Pour rappel des faits : fin janvier, un Britannique de retour de Singapour rejoint des amis aux Contamines, dont une famille qui réside dans la station. Après des tests, on découvre qu'il est porteur du virus et, est à l'origine de la contamination de douze personnes, dont un enfant de neuf ans. L'étude s'est concentrée sur le cas de l'enfant, porteur du virus sans le savoir et qui a continué à fréquenter trois écoles et un ski-club, avant d'être déclaré positif. 

L'enfant a côtoyé 172 personnes... sans les contaminer

Selon les infectiologues et épidémiologistes, l'enfant a été en contact, alors qu'il était malade, avec 172 personnes dont 112 élèves et professeurs, qui ont ensuite été mis en quarantaine par précaution. Malgré cela, il n'a contaminé personne, pas même les deux autres enfants de sa famille. Cela fait donc conclure à l'étude _"_que les enfants pourraient ne pas être une source importante de transmission de ce nouveau virus", suggère ainsi "une dynamique de transmission différente chez les enfants".  En revanche, d'autres virus hivernaux comme la grippe ont été détectés chez 64% des "personnes contact" testées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess