Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : les gendarmes de Saint-Vallier offrent une coiffure aux soignants à l'hôpital pour les remercier

Par

Une douzaine de soignants du centre hospitalier de Saint-Vallier (Drôme) se sont fait couper les cheveux gratuitement, sur leur lieu de travail. La gendarmerie de la Drôme, qui a piloté l'opération, voulait les remercier de leur engagement contre le coronavirus.

La coiffeuse est venue passer la journée avec les soignants au Centre hospitalier de Saint-Vallier. La coiffeuse est venue passer la journée avec les soignants au Centre hospitalier de Saint-Vallier.
La coiffeuse est venue passer la journée avec les soignants au Centre hospitalier de Saint-Vallier. © Radio France - Emmanuel Claverie

Des gendarmes qui font appel à une coiffeuse pour intervenir auprès du personnel d'un hôpital ! C'est l'opération inattendue lancée par la gendarmerie de la Drôme à Saint-Vallier au profit des soignants du centre hospitalier, pour les remercier de leur engagement contre le coronavirus. Les gendarmes ont fait appel à une coiffeuse de Saint-Vallier et ont financé les coupes par la Casden, la banque coopérative de la fonction publique. 

Publicité
Logo France Bleu

Et en tout, douze soignants ont ainsi eu droit à une coupe gratuite ce jeudi sur leur lieu de travail. Une petite salle de bain de l'hôpital a été transformée en salon de coiffure de fortune, avec une baignoire, un miroir et deux chaises. "Franchement, on s'est adaptés", sourit Pauline Verhegge, la gérante du salon Évidence Coiffure, qui y a passé la journée.

En tout, 12 soignants ont pu bénéficier d'une coupe gratuite. © Radio France - Adèle Bossard

"Ça me fait super chaud au cœur, quelqu'un qui prend soin de nous alors que ça fait quelques mois qu'on s'est mis un peu de côté... et parce que l'été s'annonce encore difficile", se réjouissent plusieurs soignants du service de médecine physique et de réadaptation qui ont pu prendre quelques minutes pour eux. Car après des mois particulièrement rudes, leur service gère encore des malades sortis de réanimation et qui ont besoin de réadaptation. "Il y a une partie du personnel qui avait développé le Covid-19 qui a été en arrêt, et on était en effectifs réduits avec davantage de patients à gérer, rappelle Rémi, kinésithérapeute. Donc ça fait du bien de voir qu'on peut se permettre des petits moments récréatifs".

Et l'idée de cette coupe gratuite est venue de la gendarmerie de la Drôme. "On voulait rendre heureux ceux qui ont combattu avec nous, qui ont lutté avec nous contre le Covid-19 et faire quelque chose qui touche le personnel soignant, qu'ils s'en souviennent", détaille le lieutenant-colonel Baudonet. C'est justement pour ça que la gendarmerie a choisi de faire un geste à destination du personnel soignant, directement, plutôt qu'un don de matériel, par exemple, pour l'hôpital.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu