Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : les jeunes du quartier de la Cotonne à Saint-Étienne jouent les coursiers solidaires

Par

Depuis le début du mois d'avril, des jeunes du quartier de la Cotonne à Saint-Étienne livrent bénévolement des courses et des médicaments chez les personnes âgées et isolées du secteur.

Les livraisons se font selon des règles sanitaires bien définies. Les livraisons se font selon des règles sanitaires bien définies.
Les livraisons se font selon des règles sanitaires bien définies. - ANEF Loire

Habituellement, Yadali consacre tout son temps au football. Le jeune homme de 19 ans évolue au Andrézieux-Bouthéon FC, en National 2. Mais avec la suspension des championnats en raison de la crise du coronavirus, il a du temps. "Je trouve ça important de pouvoir aider les gens et vu qu'on a du temps libre pendant ce confinement, autant en profiter comme il faut", commente Yadali, qui vit à la Cotonne depuis 2008. Il fait partie de la dizaine de jeunes du quartier qui effectuent depuis trois semaines des livraisons pour les personnes fragiles ou isolées. Essentiellement des livraisons de médicaments, en lien avec la pharmacie du quartier.

Publicité
Logo France Bleu

Montrer "la vraie image" des jeunes du quartier

Cette action solidaire a été lancée par le club de football Association sportive Saint-Étienne sud et l'association de prévention ANEF Loire. Yadali connaît bien l'association, avec laquelle il a participé à des chantiers espaces verts. Mais la plupart des coursiers bénévoles ont rejoint le dispositif par le biais de l'Association sportive Saint-Étienne sud. Le président du club, Ramzi Rezkallah, explique que la discussion a démarré sur le groupe WhatsApp mis en place par le club. Il a senti que les jeunes du club avaient envie de monter une action solidaire pendant le confinement. "Ce sont eux les vrais maillons de la chaîne", assure-t-il. "Ils voulaient montrer une autre image de la Cotonne. Je sais pas si vous connaissez le quartier, bon il y a des voitures brûlées et de ci, de ça pendant le confinement, mais ce n'est qu'une minorité de jeunes... la plupart voulaient montrer une autre image, la vraie image des jeunes de la Cotonne", poursuit Ramzi Rezkallah, qui se dit particulièrement surpris par l'enthousiasme autour du projet. 

Projet de distribution de devoirs avec le collège Honoré d'Urfé

Un projet porté aussi par l'association ANEF, qui fait de la prévention à la Cotonne et dans d'autres quartiers stéphanois. Un local de l'association est mis à disposition des coursiers bénévoles. Et c'est Abdelaouad Khalid, éducateur à la Cotonne, qui vérifie avec les jeunes qu'ils respectent bien toutes les mesures sanitaires pendant leurs livraisons. "Je les attends dans les locaux de l'ANEF, ils se lavent les mains avec du gel hydroalcoolique, je leur donne des gants et un masque, je leur fais l'autorisation de déplacement dérogatoire", détaille l'éducateur. Les coursiers vont ensuite récupérer les courses à livrer et les déposent chez la personne à livrer, en respectant un mètre au moins de distance. Les coursiers repassent ensuite par les locaux de l'ANEF pour jeter masque et gants, et pour faire un bilan de leur mission. 

En plus des livraisons, les jeunes mobilisés rappellent les règles du confinement aux personnes qu'ils croisent sur leur trajet, précise l'ANEF, qui poursuit ainsi sa mission de prévention. En trois semaines, les courses effectuées concernent surtout des livraisons de médicaments chez des personnes âgées ou fragiles, car le pharmacien de la Cotonne a pris l'habitude de faire appel aux jeunes coursiers bénévoles. Mais le service devrait être étendu à partir du 11 mai à des livraisons de devoirs pour les élèves du collège Honoré d'Urfé qui n'ont pas les moyens techniques de suivre l'enseignement à distance. 

  • Pour demander une course : 07 68 31 16 30

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu