Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : les maisons de retraite et les Ehpad des Pays de la Loire ont pu "anticiper la vague"

En Pays de la Loire, 18 résidents d'Ehpad sont décédés du Covid-19, depuis le début de la crise. "On a eu la chance de voir arriver la vague contrairement à d'autres régions", explique, ce jeudi matin, le président régional de la fédération des directeurs d'établissements pour personnes âgées.

Des retraitées déambulent dans un couloir de la maison de retraite Saint-Joseph, à Nantes. Image d'illustration.
Des retraitées déambulent dans un couloir de la maison de retraite Saint-Joseph, à Nantes. Image d'illustration. © AFP - Georges Gobet

Les agences régionales de santé ont dévoilé, ce mercredi après-midi, les chiffres des résidents en Ehpad décédés du coronavirus. Dans la région Grand Est, la plus touchée par cette épidémie en France, au moins 570 seniors sont morts après avoir été contaminés par ce virus, 93 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. En Pays de la Loire, un des territoires les moins touchés jusqu'à présent par cette crise sanitaire, 18 retraités ont succombé au Covid-19

"On a eu la chance de pouvoir voir arriver la vague, on a pu anticiper", confie, ce jeudi matin sur France Bleu, Mickaël Wambergue, le président régional de la fédération des associations de directeurs d'établissements pour les personnes âgées. 

"Les repas dans les salles à manger ont récemment été interdits"

"Sous cloche" depuis plus de trois semaines, les maisons de retraites et les Ehpad font face à "une situation extrêmement préoccupante pour les personnes âgées, pour les professionnels et pour les familles", rapporte Romain Gizolme, le directeur de l’Association des directeurs au service des personnes âgées. 

Après avoir interdit les visites extérieures, les directeurs de ces établissements "ont également renforcé toutes les mesures barrières, les distance sociales, confie Mickaël Wambergue. Depuis le début de l'épidémie, les lavages de mains sont encore plus fréquents et nous avons récemment interdit les repas dans les salles à manger."

On est en train mettre en place des animations individuelles mais ça nécessite un temps d’adaptation. - Mickaël Wambergue, président régional de la FNADEPA

Face à cette situation inédite, résidents et personnels ont du s'adapter. "Depuis samedi soir, l'agence régionale de santé nous demande d'effectuer des confinements en chambre, dévoile le président régional de la FNADEPA également directeur de la résidence "Les fleurs des champs", à la Planche, en Loire-Atlantique. Pour le moment, on a encore la latitude, en tant que directeurs, de décider si on applique cette mesure. Mais dans les établissements où il n'y a aucun cas de coronavirus, les résidents peuvent toujours se balader dans les couloirs.

Quelques allers-retours pour se dégourdir les jambes, mais plus d'animation collective pour éviter au maximum les risques de contamination. "On est en train mettre en place des animations individuelles mais ça nécessite un temps d’adaptation", détaille Mickaël Wambergue qui loue l'utilisation des logiciels internet permettant aux résidents de rompre avec la solitude de leur chambre et de garder le lien avec leurs familles. "C'est essentiel pour le moral, tous les établissements sont passés à ce type de mises en place et on a plein de belles histoires et heureusement qu'on a ces outils-là." 

Des applications qui permettent aussi aux enfants et petits-enfants d'envoyer un petit mot ou un dessin en cette semaine qui précède celle de Pâques. "Il ne faut pas qu'ils hésitent à le faire", conclut le président régional de la fédération des associations de directeurs d'établissements pour les personnes âgées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu