Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : les marchés sont annulés à Indre pour 15 jours

Avec 200 commerçants et quelque 5.000 visiteurs les dimanches de beau temps, le marché d'Indre près de Nantes (44) est l'un des plus importants de la région. En raison du coronavirus, le maire a décidé de l'annuler pour ces quinze prochains jours.

Le maire d'Indre Serge David (copyright : mairie d'Indre).
Le maire d'Indre Serge David (copyright : mairie d'Indre). -

Ce week-end et le week-end prochain il n'y a pas de marché de prévu, je suis les recommandations du ministère de l'intérieur et de l'agriculture. La mairie n'a pas les moyens de mettre en place les mesures barrières

La décision du maire d'Indre Serge David, a été prise en concertation avec les services de l'état et la gendarmerie.  Elle concerne le grand marché du dimanche qui attire les jours de beau temps jusqu'à 5000 personnes. L'annulation concerne aussi le marché, plus petit, du mercredi.

Avec les agents en arrêt et en télé-travail, nous n'avons pas le personnel pour mettre les barrières

Et de toute façon précise l'édile :

Le virus peut avoir une durée de vie de quatre heures sur des barrières, il peut se diffuser même si on est espacé d'un mètre. La seule barrière sécuritaire c'est le confinement. On ne peut pas jouer avec la santé des gens

Serge David le répète :

Pour le moment il est hors de question de rouvrir les marchés

Le maire précise qu'il reste attentif à l'évolution de la situation sanitaire et qu'il travaille conjointement avec la gendarmerie :

Nous allons prendre le temps pour voir comment organiser quelque chose

Des marchés fermés aussi en Vendée

En Vendée, les mairies de Saint-Gilles-Croix-de-Vie et de Saint-Hilaire-de-Riez ont aussi décidé de fermer les marchés alimentaires à partir de ce vendredi matin. Jean-Patrick Fillet, le délégué départemental du Rassemblement national, dénonce "une mauvaise décision". 

Il demande aux maire de revenir sur leur décision : "Ces fermetures sont elles effectives parce que vous avez privatisez ces marchés et que le prestataire commun aux deux communes qui est externe ne peut lui en assurer la fonctionnalité ? Si la réponse est oui, stoppez immédiatement les privations des marchés et faites le  travail pour lesquels vous avez été élus !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu