Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : les médecins et dentistes du Cher enjoignent les habitants de respecter le confinement

-
Par , France Bleu Berry

Une centaine de médecins et dentistes du Cher signent une lettre ouverte à la population. Ce courrier a été rédigé par le Dr Ballestro, président de la commission médicale d'établissement de la clinique Guillaume de Varye.

Le coronavirus circule de plus en plus dans le Cher, malgré le confinement
Le coronavirus circule de plus en plus dans le Cher, malgré le confinement © Radio France - Michel Benoit

Cette lettre ouverte rappelle quelques éléments objectifs de la pandémie : "A ce jour 24 mars, il y a déjà plus de 1100 décès en France et plus de 6700 en Italie, alors que nous ne sommes qu’au début de l’épidémie. Ce virus tue les personnes âgées mais aussi des patients plus jeunes. Aujourd’hui en France, les deux tiers des patients en réanimation ont moins de 70 ans, 15% moins de 50 ans. Sans mesures de confinement, une personne peut en contaminer en moyenne 400 autres en un mois. Au prix d’un confinement diminuant les rapports humains et sociaux de 75 %, moins de 3 personnes pourraient être contaminées par cette même personne sur cette même période. 

Le virus circule activement sur notre territoire

Ce virus tue… car aucun traitement n’a pour le moment prouvé son efficacité. Même s’il existe un espoir avec la Chloroquine, malheureusement aucune preuve scientifique ne sera disponible avant 6 semaines, bien trop tard puisque nous serons confrontés au pic de l’épidémie dans les prochaines semaines. Néanmoins, ce traitement est administré ‘par défaut’ pour les patients présentant des formes graves. _Dans le Cher, une dizaine de cas ont été testés positifs mais l’ensemble des médecins généralistes du département font état de dizaines de patients présentant des symptômes Covid +_. Ceci veut dire que le virus circule activement sur notre territoire. 

L’ennemi est invisible… mais dangereux

L’ennemi est invisible… mais dangereux. Ce virus tue… car il pourrait rester vivant 10 heures sur des surfaces en carton et jusqu’à 24 heures sur des surfaces en métal... Nous vous rappelons qu’en cas de symptômes évoquant une grippe, un gros rhume, une perte de l’odorat ou du goût, il est important de rester chez soi et de contacter son médecin généraliste par téléphone ou téléconsultation. Il ne faut pas vous déplacer physiquement à son cabinet ou dans un dispensaire sauf si il ou elle vous y invite. Le 15 ne doit être appelé qu’après avis de votre médecin ou en cas de difficultés respiratoires. Nous rappelons aussi qu’il est strictement déconseillé de prendre des anti-inflammatoires sans l’avis de votre médecin. 

Le confinement partiel est une mesure indispensable mais insuffisante

Ce virus tue… En effet, en l’absence de dépistage et de diagnostic massif de la population ainsi qu’en l’absence de traitement prouvé, le confinement partiel est une mesure indispensable mais insuffisante à notre sens. La limitation, uniquement à titre individuelle, des sorties 'sportives' ainsi que l’encadrement strict des regroupements de personnes sur certains lieux tels que les marchés alimentaires nous semblent aussi indispensables. Le premier ministre a annoncé la fermeture des marchés alimentaires avec possibilité dé dérogation par décision conjointe du maire de votre commune et du préfet. Si une telle décision venait à être prise dans votre commune, nous attendons des pouvoirs publics une limitation stricte du nombre de personnes présentes au même moment au sein du marché et la surveillance active par les forces de l’ordre du respect des mesures barrières (distanciation sociale et espacement des étales). 

Nous sommes là pour vous, restez chez vous pour nous !

Cet encadrement supplémentaire est indispensable. De plus, de nombreux témoignages font état que le confinement n’est pas respecté de manière uniforme sur l’ensemble du territoire français. Des couvre-feux sont décidés mais seront-ils respectés ? Ainsi, Nous, collectif de médecins libéraux et hospitaliers s’adressons à vous en ces termes : En négligeant le confinement, vous mettez en danger votre vie et celle d’autres personnes. Nous sommes là pour vous ! Restez chez vous pour nous !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu