Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les parcs et les sentiers dans la Loire de nouveau ouverts sauf pour faire du sport

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Il aurait normalement fallu attendre le 11 mai pour pouvoir emprunter les sentiers de promenades dans la Loire. Le préfet avait en effet interdit leur accès ainsi que des parcs naturels notamment sauf pour des déplacements professionnels. La justice en a finalement en partie décidé autrement.

La justice autorise la réouverture des parcs dans la Loire comme celui du Parc naturel régional du Pilat mais en interdit l'accès aux sportifs
La justice autorise la réouverture des parcs dans la Loire comme celui du Parc naturel régional du Pilat mais en interdit l'accès aux sportifs © Maxppp - Sadak Souici

Les parcs et les sentiers sont de nouveau accessibles dans la Loire. Le préfet du département avait pourtant pris un arrêté le 15 avril pour interdire de s'y rendre, afin d'empêcher le risque de regroupements, et ce jusqu'au 11 mai qui correspond au début du déconfinement.

La décision a été contestée par des élus jeudi 23 avril, la Communauté de communes du Pilat y voyait « une atteinte disproportionnée aux libertés fondamentales ». L'argument a fait mouche puisque le tribunal administratif de Lyon leur a finalement donné raison... du moins en partie.

La collectivité de 16 communes située dans le Parc naturel régional du Pilat avait fait valoir que certains habitants ne pouvaient « sortir de chez eux sans emprunter un sentier ou longer une voie d'eau ». C'est désormais possible pour eux quand ils veulent aller faire leurs courses par exemple ou encore pour se rendre chez leur médecin. Une interdiction a toutefois été maintenue : les parcs et les sentiers restent interdits pour les sportifs.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess