Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : les pompiers du Territoire de Belfort en renfort à Trévenans

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Depuis début novembre, une dizaine de pompiers, professionnels, volontaires et réservistes du Territoire de Belfort apportent leur soutien au personnel de l'Hôpital Nord Franche-Comté. Ils sont à l'oeuvre pour du renfort médical, mais aussi du brancardage et le filtrage des entrées.

Michaël Terzaghi et Mike Girard font partie des renforts à l'hôpital de Trévenans.
Michaël Terzaghi et Mike Girard font partie des renforts à l'hôpital de Trévenans. © Radio France - Thomas Vichard

Sous tension depuis le début de la crise sanitaire, l'hôpital Nord Franche-Comté compte depuis le début du mois de novembre sur le soutien des pompiers du Territoire de Belfort. Professionnels, volontaires et réservistes apportent leur aide au personnel de Trévenans dans trois secteurs différents : le filtrage des entrées, le brancardage et le renfort infirmier. Une dizaine de pompiers sont concernés, sur la base du volontariat.

Sept infirmiers sapeurs-pompiers

Parmi eux, le Lieutenant Jean-Albert Stoessel, 40 ans de service, il est aujourd'hui à la retraite, mais toujours réserviste. Il s'occupe de la partie filtrage. Sa mission, c'est accueillir et orienter les patients et leurs familles pour les entretiens médicaux ou les visites, vérifier les attestations et le port du masque, entre autres. "Il a fallu peut-être attendre cette entraide inter-services pour voir qu'effectivement dans l'avenir on peut compter sur les autres, sur soi-même il y a quelque chose de très important, la crise de la Covid-19 permet au moins de se rendre compte que l'entraide et les compétences des gens dans l'entraide ont vraiment un rôle important à jouer lors de ces difficultés", précise le Lieutenant.

Deux sapeurs-pompiers et un secouriste associatif de l'UMPS 90 ou de l'ADPC 90 sont en charge chaque jour de cette mission de filtrage.

Ils sont sept pour le renfort infirmer. Tous sont des infirmiers sapeurs-pompiers et interviennent sur leurs jours de repos. Ils prennent en charge des patients en fonction de leurs compétences. A la coordination, l'infirmier sous-lieutenant Michaël Terzaghi, qui reprend du service en réanimation. "C'était important pour moi de participer à cet effort et de comprendre ce que vivent mes collègues de Trévenans. Beaucoup sont en souffrance, c'est très difficile aujourd'hui d'accueillir un patient dans un service de le voir encore respirer, parler puis partir dans les 24 heures parce qu'on est déjà au bout de sa prise en charge et qu'on ne peut plus rien faire. Ils ne sont pas préparé à ça, c'est très difficile de vivre ça et de le surmonter", détaille-t-il. 

Tensions aussi en rhumatologie ou maladies infectieuses

Mais la tension n'est pas seulement présente en réanimation. C'est ce que tient à souligner Mike Girard. Infirmier sapeur-pompier volontaire à Belfort, pompier-volontaire à Belfort et infirmier à l'hôpital de Délémont, en Suisse. Il pense notamment aux services maladies infectieuses ou rhumatologie : "On a plus tendance à croire qu'entre les deux confinements il y a eu un moment de latence où les prises en charge ont diminué. Mais en fait ces services ont eu deux à trois semaines entre la première et la deuxième vague où la pression est redescendue, depuis février 2020, ces personnes s'occupent de patients de la Covid-19.

Le renfort infirmier des sapeurs pompiers se poursuit au moins jusqu'au 18 décembre

Choix de la station

À venir dansDanssecondess