Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : 100% solidaire

Coronavirus : quand des militaires deviennent déménageurs dans un Ehpad en Ardèche

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Les militaires du 1er régiment de Spahis de Valence (Drôme) sont mobilisés dans le cadre de l'opération Résilience pour faire face au coronavirus. Ces deux derniers jours, une poignée de soldats ont aidé à réorganiser l'Ehpad Les lavandes à Cruas (Ardèche). Les résidents malades ont été isolés.

Des Spahis aident à réaménager l'EHPAD Les lavandes à Cruas (Ardèche)
Des Spahis aident à réaménager l'EHPAD Les lavandes à Cruas (Ardèche) - Etat-major des Armées

A l'Ehpad Les lavandes à Cruas, trois retraités sont morts du coronavirus et 20 résidents sur 78 ont été testés positifs. Pour éviter le propagation du virus, les malades ont été regroupés sur une aile du bâtiment : "même si ils sont confinés dans leurs chambres, beaucoup sortent sur le pallier pour discuter avec les voisins" explique le directeur de l'établissement André Modot, "on ne peut pas les en empêcher. On est vigilant mais on ne va pas les enfermer à clé bien sûr. L'idée c'est donc de sécuriser, de regrouper les malades sur une aile du bâtiment, avec le personnel adapté qui ne fera que ça et aura des protections supplémentaires à porter."

Ces deux derniers jours ont consisté en un jeu de chaises musicales : il a fallu déménager une dizaine de résidents non atteints par le coronavirus sur une partie du bâtiment, et une dizaine de malades dans l'autre. L'Ehpad, en manque de personnel, en partie malade aussi, a demandé l'aide des militaires pour transporter les meubles d'une chambre à l'autre. Le sergent Hugo, du premier régiment de spahis de Valence, décrit la répartition des tâches : "des pompiers passent avant nous dans les chambres pour déplacer le résident, avec l'aide des soignants, et désinfecter les meubles et la chambre. Et nous ensuite, nous rentrons équipés de blouses, de masques, pour faire les travaux de manutention et apporter les meubles soit en zone saine, soit en zone de quarantaine."

Les soldats du 1er régiment de spahis mobilisés à l'EHPAD Les lavandes à Cruas (Ardèche)
Les soldats du 1er régiment de spahis mobilisés à l'EHPAD Les lavandes à Cruas (Ardèche) - Etat-major des Armées

Pour les Spahis de Valence, c'était la première mission déménagement en Ardèche. Mais ils ont déjà aidé à distribuer des protections, par exemple, dans les maisons de retraite."On est content de pouvoir mettre la main à la pâte" témoigne le brigadier Charles, "d'aider dans cette période de crise. On est heureux qu'on ait fait appel à nous." Une fois passée la crise du coronavirus, les résidents de l'Ehpad Les lavandes à Cruas regagneront chacun leur chambre d'origine. Quitter leur chez eux, même avec leurs meubles, les perturbe un peu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess