Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : les spectacles réunissant plus de 5.000 personnes autorisés, sous conditions, dès le 15 août

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Dans un communiqué publié ce mardi soir, le ministère de la Culture annonce que les rassemblements culturels de plus de 5.000 personnes pourront être autorisés à compter du 15 août, mais en respectant "certaines conditions" sanitaires.

Le Puy du Fou a annoncé, samedi 25 juillet, qu’il allait limiter à 5 000 le nombre des spectateurs à son spectacle de son et lumière Cinéscénie.
Le Puy du Fou a annoncé, samedi 25 juillet, qu’il allait limiter à 5 000 le nombre des spectateurs à son spectacle de son et lumière Cinéscénie. © Maxppp - Marie Moussié

Les rassemblements de plus de 5.000 personnes pourront être autorisés, à compter du 15 août, par les préfets en respectant "certaines conditions" sanitaires, a indiqué mardi le ministère de la Culture dans un communiqué. Cela concerne donc les spectacles et les concerts.

Un siège sur deux et port du masque

La distanciation d'un siège entre deux personnes ou groupes de personnes est requise, tout comme le port du masque, rappelle le ministère, après la publication d'un décret fin juillet annonçant de possibles dérogations pour tous les rassemblements.

A compter du 1er septembre 2020, les spectacles, festivals, concerts, ainsi que les foires et salons, pourront se tenir, sans jauge, ni autorisation préfectorale.

"Sur les grands rassemblements, il faut continuer à faire attention", a toutefois averti le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy. "Ils rassemblent deux choses, la proximité entre les gens, et la possibilité qu'il y ait des super-contaminateurs", a-t-il poursuivi sur France Inter ce mercredi. "Il est important qu'il y ait une évaluation au niveau régional, au niveau des territoires", au-delà des critères fixés au niveau national.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess