Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : les syndicats demandent des masques dans les écoles qui gardent les enfants de soignants

Les syndicats enseignants demandent des protections dans les écoles accueillant des enfants de soignants. Ces dernières sont mobilisées pour permettre aux soignants de travailler. Or les syndicats craignent des cas de contagion, faute de protections adéquates. Ils dénoncent le silence de l'Etat.

Les écoles seront ouvertes uniquement aux enfants des soignants qui n'ont pas d'autres solution de garde.
Les écoles seront ouvertes uniquement aux enfants des soignants qui n'ont pas d'autres solution de garde. © Radio France - Mélanie Kuszelewicz

Afin qu'ils puissent continuer de sauver des vies, les soignants peuvent faire garder leurs enfants dans les écoles. C'est ce qu'a annoncé le gouvernement, ces enfants sont gardés par le personnel de l'Education nationale et des agents territoriaux. 

Il faut des gants, des masques et des sur-blouses

Les syndicats enseignants de la région, FSU et CGT saluent certes cette décision, mais demandent à l'Etat des protections adéquates pour garantir la santé de ce personnel éducatif au contact d'enfants. En effet, ces derniers peuvent être porteurs sains et transmettre le virus. D'ailleurs, de nombreux personnels de l’Education nationale ont été atteints par le Covid-19. 

C'est toute la chaîne de solidarité qui est menacée"

Sylvie Bertuit, de la CGT Santé-Action sociale met en garde : "Il n'est pas concevable de travailler sans protection. Nous demandons des protections depuis le début du confinement. En nous protégeant, nous protégeons aussi les enfants que nous gardons. Si quelqu'un tombe malade, nous serons obligés de fermer des écoles et les soignants ne pourront plus faire garder leurs enfants. C'est toute la chaîne de solidarité qui est menacée."

Ces contaminations d'enfants à adultes pose ce problème : faute de personnel suffisant, ces écoles qui assurent la garde d'enfants de soignants pourraient fermer, et au final menacer la mobilisation des soignants dans la lutte contre le coronavirus. Par ailleurs, une école du Loiret, à Pannes, a fermé la semaine dernière pour cause de suspicion de coronavirus. 

L'académie devraient fournir des protections 

Les syndicats demandent à l'académie Orléans-Tours d'appuyer leur demande. Une réunion se tient ce mardi pour évoquer la situation sanitaire dans les écoles mobilisées pour garder les enfants. Il sera notamment question de l'approvisionnement en protection pour le personnel de l'Education nationale. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu