Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : les Tourangeaux réagissent à l'application du couvre-feu

-
Par , France Bleu Touraine

Ils savent seulement depuis quelques minutes que le couvre-feu sera appliqué à Tours dès ce vendredi à minuit. Leur réaction varie selon leur âge, leur conscience et leurs centres d'intérêt.

La façade de l'hôtel de ville de Tours
La façade de l'hôtel de ville de Tours © Radio France - Boris Compain

Comment les Tourangeaux réagissent-ils à l'annonce du couvre- feu? C'est la déception qui domine chez les lycéens et étudiants, et plutôt la compréhension chez les autres passants rencontrés dans le centre commercial L'Heure Tranquille à Tours.

Cà m'embête, on avait des projets, moi je fais un job de 11h00 à 19h00 à Mettray, il n'y a pas beaucoup de bus, cela va être juste pour rentrer à Tours  -une étudiante en géographie

On ne va pas pouvoir aller boire des verres, et Halloween, ben oui Halloween, comment on va faire? -un groupe de lycéennes et lycéens

Çà nous empêche de sortir, maintenant si c'est pour protéger des vies, il n'y a pas de problème! -une vendeuse de l'Heure Tranquille

Chrystèle est infirmière à l'hôpital de Luynes. Elle en appelle à la raison des Tourangeaux pour qu'ils acceptent sereinement le couvre-feu, "un couvre feu qui arrive trop tardivement," dit-elle

Je trouve qu'on réagit un peu tardivement, cela fait déjà plus d'un mois qu'on est tendu dans tous les hôpitaux, sachant que nos "réas" maintenant elles vont prendre tous les autres malades et pas que les Covid!  -une infirmière hospitalière

Quand j'entends les jeunes qui se disent privés de liberté, je pense qu'il y a d'autres manières de vivre sa liberté, quand on aura le vaccin on la retrouvera notre liberté, en attendant il faut être raisonnable pour éviter un reconfinement dur! .

Choix de la station

À venir dansDanssecondess