Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus - Les librairies en temps de confinement : dans le Tarn on tente les livres à la boucherie

-
Par , France Bleu Occitanie

En pleine épidémie de coronavirus en France, les librairies sont fermées pendant qu’Amazon vend des livres aux confinés. Les libraires indépendants demandent des mesures au gouvernement et les boutiques du Tarn tentent de répondre tant bien que mal au besoin de leurs clients.

Les libraires vous conseillent de retrouver vos classiques.
Les libraires vous conseillent de retrouver vos classiques. © Radio France - SM

Les librairies fermées alors que les Français n’ont jamais eu autant besoin de livres, en pleine épidémie de coronavirus. Autre paradoxe, pendant que les boutiques indépendantes ont baissé leur rideau, Amazon et les autres plateformes continuent de distribuer des ouvrages. 

Interrogé, le ministre Bruno Le Maire avait évoqué l’hypothèse d’une réouverture des librairies pour répondre à la concurrence d’Amazon. Le livre pouvait être un produit de première nécessité. Mais selon SLF (le Syndicat de la librairie française), les conditions sanitaires d’une réouverture des librairies, fermées depuis une semaine, ne sont pas encore réunies. Pour eux, c'était une fausse bonne idée. 

Retrouvez vos classiques dit la libraire de Colomiers.  - Aucun(e)
Retrouvez vos classiques dit la libraire de Colomiers. - .

Dans un communiqué le SLF dit : "La profession des libraires ne souhaite pas répondre au risque sanitaire de la poursuite des livraisons de livres par Amazon par le risque supplémentaire qu'engendrerait une réouverture des librairies avec tous les contacts inévitables qu'elle entraînerait entre libraires et clients. A l'heure où l'on nous dit que le confinement des personnes n'est pas suffisamment respecté, une réouverture prématurée serait dangereuse." En revanche, le syndicat demande au gouvernement d’interdire aux plateformes de pouvoir vendre des livres. "Les clients vont prendre d'autres habitudes qui pourraient nous fragiliser au moment de la réouverture" dit par exemple Michèle, de La Préface à Colomiers. "Rouvrir les librairies ce n'est possible actuellement, mais interdire aux plateformes d'en vendre, ça il pourrait le décréter.

Les livres "produits de première nécessité" ?

Des livres dans une boucherie 

Alors que les négociations se poursuivent, sur le terrain les librairies s’organisent comme elles peuvent. La règle édictée par le syndicat des libraires, c’est celle de La Préface à Colomiers.  "On a fait le choix de privilégier le côté sanitaire. Il est hors de question que nous puissions mettre en danger un libraire, un lecteur ou un transporteur". Alors le rideau de la librairie est baissé. 

Dans le Tarn, la librairie Attitudes, qui a des boutiques dans quatre villes (Albi, Graulhet, Lavaur et Gaillac) tente la librairie en ligne. Vous choisissez parmi les 50.000  livres en stock et vous le récupérez dans un tabac ou une boucherie. 

Céline, Proust ou Jules Verne 

L’Échappée Livre, à Saint-Sulpice-la-Pointe, est ouverte. Parce qu'elle y vend aussi de la papeterie et la presse, "produits de nécessité". Et le libraire François raconte que les lecteurs repartent avec de gros livres. 300 ou 400 pages minimum : À la Recherche du Temps perdu, de Proust, Voyage au bout dans la nuit de Céline , des Jules Verne... Pour assurer la sécurité des clients, ils scannent eux-mêmes les livres et tous disent être soulagés de pouvoir trouver des lectures pour s'évader. 

Les gros livres classiques, voilà ce qu'on veut lire en temps de confinement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu