Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : n'attendez pas pour remplir votre déclaration d'impôt

Il est temps de remplir votre déclaration d'impôt sur le revenu. Mais confinement oblige, cette année vous ne pouvez pas vous rendre dans un centre des impôts pour obtenir de l'aide. Tout se passe par téléphone. Les agents fiscaux craignent d'être débordés par les appels

Image d'illustration. Cette année, il n'y a pas d'accueil dans les centres des impôts, confinement oblige. Image d'illustration. Cette année, il n'y a pas d'accueil dans les centres des impôts, confinement oblige.
Image d'illustration. Cette année, il n'y a pas d'accueil dans les centres des impôts, confinement oblige. © Maxppp - PHOTOPQR/SUD OUEST/MAXPPP

L'an passé, près de 200 000 contribuables des Pays de la Loire se sont rendus au guichet des impôts pour demander de l'aide afin de remplir leur déclaration. Cette ils ne pourront pas le faire. Coronavirus oblige, tous les centres des impôts de la région sont fermés au public. "Tout se passe par téléphone, explique Jérôme Lemer, contrôleur principal des finances publiques en Loire-Atlantique. Avec un seul numéro à composer, le 0 809 401 401, du lundi au vendredi de 8h30 à 19h__. Au départ, on ne prend pas de rendez-vous. Si l'agent des impôts qui est au bout du fil peut répondre à votre question, il le fait directement. Sinon, il va prendre vos coordonnées et vous fixer un rendez vous téléphonique".  

Publicité
Logo France Bleu

Des effectifs et des créneaux supplémentaires ont été mis en place par la direction des Finances publiques pour répondre au téléphone. 

Ne pas attendre la dernière minute

Autre solution, prendre rendez-vous avec votre centre des impôts via internet, sur votre espace sécurisé. Jérôme Lemer rappelle aussi que dans un premier temps, il n' y aucun justificatif à joindre à sa déclaration : "La règle c'est : on garde ses justificatifs chez soi. On fait sa déclaration d'impôt. On mentionne les montants qui doivent être mentionnés et après c'est si l'administration fiscale demande des justificatifs qu'il faudra les fournir"

Jérôme Lemer invite donc les deux millions de contribuables de la région à ne pas attendre la dernière minute pour faire leur déclaration : "Car aujourd'hui nos centres sont fermés au moins jusqu'au 11 mai mais il y a de grandes chances qu'ils ne soient pas ouverts avant le 12 juin, date de limite des déclarations version papier".

Les agents fiscaux craignent d'être débordés par le nombre d'appels 

Le problème, c'est que les effectifs sont réduits. "Seuls 30 % des agents travaillent actuellement, reconnait Jérôme Lemer. Aux finances publiques comme ailleurs, les gens qui ont des enfants en bas-âge sont chez eux, ne peuvent pas travailler". Quand on sait par exemple, qu'il y a parfois plus de 1.000 passages en une journée au Mans, certains agents redoutent un rush quand les bureaux seront de nouveau accessibles au public. 

"Il y a des chances que le gros des démarches se fasse après le 11 mai [date du début du déconfinement progressif], souligne Jérome Pasquier, agent à la trésorerie de La Flèche en Sarthe, représentant CFDT. Entre les dépôts papier et par internet, nous allons avoir un surcroît de travail en seulement un mois". Et après ? Il y aura aussi à gérer les entreprises qui ont demandé un rééchelonnement de leurs dettes fiscales et sociales. Cela concerne 75% des entreprises de la Sarthe selon une étude du Medef 72. Sans parler de la gestion des finances des collectivités. "On est dans l'inconnu. Nous faisons face à une situation exceptionnelle", reconnait Jérôme Lemer.  

Vous avez jusqu'au 12 juin pour remplir votre déclaration version papier. Si vous avez opté pour la télédéclaration, la date limite est fixé au 8 juin minuit si vous habitez en Loire-Atlantique, Maine et Loire et Mayenne. Et jusqu'au 11 juin minuit, si vous habitez en Sarthe et en Vendée. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu