Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : pas de gratuité généralisée des masques pour les élèves, insiste le Premier ministre

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

Les masques ne seront pas gratuits pour tous les élèves en France, en raison de l'épidémie de coronavirus. C'est ce qu'a décidé le gouvernement lors du Conseil de défense ce mardi. Le Premier ministre Jean Castex s'est expliqué ce mercredi sur France Inter.

Il n'y aura pas de gratuité généralisée des masques pour les élèves (photo d'illustration).
Il n'y aura pas de gratuité généralisée des masques pour les élèves (photo d'illustration). © Maxppp - Alexandre MARCHI

Il n'y aura pas de gratuité généralisée des masques pour les élèves à la rentrée. Cette décision a été confirmée en Conseil de défense ce mardi, et développée par le Premier ministre Jean Castex, invité de France Inter ce mercredi matin

Alors que le masque va être obligatoire au collège et au lycée, "il n'y a pas de défaillance de l'Etat", a affirmé le chef du gouvernement, critiqué par plusieurs opposants. Il a souligné que les autorités envoyaient déjà gratuitement par la poste des masques aux familles "_les plus précaire_s". 

"Dans un bon nombre de zones urbaines, les jeunes prennent les transports en commun, où le masque est obligatoire : personne ne s'est soucié de la gratuité de ces masques", a ajouté M. Castex. Le Premier ministre estime que la gratuité aboutirait à "payer des masques à des familles qui n'en ont pas besoin." 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le protocole sanitaire envoyé mercredi

Selon franceinfo qui a pu lire un message envoyé par le ministère de l'Education, les directeurs d'école et chefs d'établissement recevront ce mercredi le protocole sanitaire définitif de rentrée. Jean-Michel Blanquer précise dans ce message que "la distanciation physique doit être recherchée mais n'est pas obligatoire quand elle n'est pas matériellement possible".

Les collectivités prennent le relais

Face à cette non-gratuité des masques, plusieurs départements et régions ont décidé de distribuer eux-mêmes des masques gratuits pour les élèves. La présidente de la région d'Ile-de-France, Valérie Pécresse, a notamment regretté que "la région doive se substituer à l'Education nationale" en annonçant la distribution de deux masques lavables en tissu à chaque lycéen francilien et à chaque professeur.

Deux masques seront également distribués dans les collèges des Hauts-de-Seine et du Val-de-Marne, quatre dans les collèges de Seine-Saint-Denis, et même cinq dans les collèges de l'Essonne.

D'autres départements ont annoncé leur intention de fournir des masques gratuitement, comme les Alpes-Maritimes, le Puy-de-Dôme, la Somme, le Tarn ou encore la Seine-Maritime. La présidente de la région Occitanie a aussi décidé de fournir gratuitement des masques aux lycéens.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess