Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : pas de muguet dans les rues en Vaucluse mais des bouquets en dépôt-vente ou drive

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le chiffre d'affaires des 110 fleuristes de Vaucluse a chuté de 80% avec le confinement. Des mariages sont annulés et les boutiques restent fermées. Les fleuristes tentent d'inventer des ventes de fleurs en drive ou des dépôts-ventes de muguet chez le boulanger.

L'étal d'un fleuriste avant le coronavirus et le confinement (illustration)
L'étal d'un fleuriste avant le coronavirus et le confinement (illustration) © Radio France - Louis de Bergevin

Il n'y aura pas de stand de vente de muguet dans la rue le 1er mai. Les fleuristes ou les particuliers ne peuvent pas installer un stand de muguet sur le trottoir en raison des mesures de protection contre le coronavirus. Les fleuristes peuvent proposer de la vente de fleurs à emporter. 

Les fleuristes de Vaucluse peuvent aussi laisser des fleurs en dépôt-vente chez un autre commerçant. Les 110 fleuristes de Vaucluse s'inquiètent : ils ont parfois perdu 80% de leur chiffre d'affaires.

Mariages annulés et ventes de fleurs via internet

À L'Isle-sur-la Sorgue, Audrey Seignour a créé plusieurs sites internet pour livrer ses bouquets de fleurs. Elle prévoit une baisse de 80% de son chiffre d'affaires : "Au total, 21 mariages ont déjà été repoussés à l'année prochaine. Du coup, ça ne se joue pas que sur les trois mois de confinement parce que les futurs mariages prévus en août et septembre commencent à être repoussés à l'année prochaine..."

Pour sauver leur trésorerie, les fleuristes comptent sur le muguet du 1er mai. Eugène Hermitte, le président des fleuristes de Vaucluse, rappelle qu'en raison de la crise sanitaire, "la vente à la sauvage est totalement interdite. Donc il n'y aura pas de stand de vente de muguet dans la rue. Les maires ont pris des arrêtés".

Drive de fleurs ou dépôt-vente chez le boulanger

Les fleuristes pourront aussi organiser un drive. Mais c'est trop dangereux, pour Audrey : "Je ne fais pas de drive volontairement parce que pour moi, ça frôle l’ouverture et ça met en danger les gens qui achètent des fleurs".

À la fédération des fleuristes de France, Eugène Hermitte propose des dépôts-ventes "dans les boulangeries, les bureaux de tabacs. Les commerçants ont le droit de vendre des fleurs du moment que c'est mis en place par un fleuriste. C'est le boulanger qui va vendre les pots de muguet." 

Mais même cette solution est trop risquée pour la fleuriste de L'Isle-sur-la Sorgue : "Vendre du muguet dans une boulangerie, je trouve ça très dangereux car le muguet est une fleur toxique

"Si on fait des tas de remue-ménage sanitaire, c'est pas pour mettre une fleur toxique dans un commerce alimentaire !"

Pourtant les fleurs sont essentielles car elles apportent "un air de gaieté dans ce marasme économique et sanitaire" souligne le président des 110 fleuristes de Vaucluse.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess