Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : pas de remise de loyers commerciaux à Bayonne, certains commerçants n'apprécient pas

Par

Les commerçants de Bayonne sont préoccupés. Certains de leurs propriétaires n'acceptent pas d’exonération de loyer durant la durée du confinement. le sujet délicat se trouve désormais sur les réseaux sociaux.

La ville de Bayonne La ville de Bayonne
La ville de Bayonne © Maxppp - Jean Daniel Chopin

Alors que la septième semaine de confinement débute, les commerçants ne sont pas tous logés à la même enseigne. Si certains bénéficient de la part de leur propriétaires de remises de loyer, voire, d’exonération totale durant la durée de l'arrêt d'activité, ce n'est pas le cas à Bayonne.

Publicité
Logo France Bleu

Les gros propriétaires bayonnais refusent un geste

Les principaux propriétaires refuseraient ce geste même durant le confinement. Du coup, certains commerçants bayonnais renâclent et manifestent publiquement ce dont on parle discrètement de manière générale. Une fois n'est pas coutume, l'ancien président de l'Union commerciale et artisanale de Bayonne, Jean-François Duprat l'a écrit dans un "post" sur Facebook.

Jean-François Duprat s'explique

Jean-François Duprat - Jean-Marc Lailheugue

"Ce qu'on demande c'est une mesure pour nous aider à passer le cap". Jean-François Duprat ne comprend pas pourquoi les proprietaires de locaux commerciaux ne font pas ce geste. "sachant", dit-il "que la plupart des locataires sont là depuis longtemps et payent régulièrement leurs loyers sans aucun problème" 

"A Bayonne il y a une minorité de propriétaires qui possèdent un majorité de locaux commerciaux" Jean-François Duprat prend l'exemple de sa propre situation (il a deux magasins à Bayonne) "mon propriétaire accepte d'étaler les paiements de fermeture mais n'accepte pas la remise des loyers" Or, précise le commerçant : "les loyers vont de 800 à 3000 euros par mois selon l'endroit où vous êtes" 

"Aujourd’hui, on est en train de prendre des mesures pour sauvegarder nos commerces" Certaines villes exemptent les commerçants de loyers, explique Jean-François Duprat, quand elles sont propriétaires de patentes, notamment dans les halles. "Nous, on aimerait entrer en négociation avec nos propriétaires privés pour essayer d'avoir des exemptions de loyers qui ne dureront que un à deux mois (le temps du confinement)"

loading

Jean-François Duprat qui refuse pour autant de donner les noms des propriétaires Bayonnais (ils sont trois principalement dit-il). Bayonne réunit à elle seule près de 2000 commerces dans ses murs. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu