Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : pas de pénurie à Rungis

-
Par , France Bleu Paris

L'approvisionnement en produits frais reste garanti, malgré le confinement, assure Stéphane Layani, le président du marché de Rungis.

Marché de Rungis, photo d'illustration
Marché de Rungis, photo d'illustration © Maxppp - Vincent Isore / IP3 Press

Malgré le confinement, le marché de Rungis continue de fonctionner normalement. "Il y a de tout, en quantité, il ne faut pas paniquer les gens", a déclaré vendredi sur France Bleu Paris Stéphane Layani, le président du marché d'intérêt national (MIN) de Rungis. 

Le secteur de l'alimentation est exclu des mesures de confinements. "Nous n'avons pas de problème d'approvisionnement", assure-t-il. Même sur le poisson, alors que certains ports ont fermé. "Il reste la production piscicole, l'importation et certains ports restent ouverts, donc le poisson continue à arriver"

Des mesures d'hygiène plus strictes

Le marché de Rungis a tout de même dû s'adapter face à la crise. Pour limiter les risques de propagation du coronavirus, des mesures ont été prises. Des sas sanitaires ont été installés à l'entrée des pavillons pour obliger à se laver les mains. Des appels résonnent dans les hauts-parleurs toute les trente minutes pour rappeler les mesures barrière, indique Stéphane Layani. 

Les grossistes sont également forcés à livrer à quai dans les pavillons les plus fréquenter. Et pour éviter qu'il y ait trop de monde réuni en même temps, "nous appelons aussi les professionnels a étaler leur venue sur le MIN, puisque ça roule bien"

Le marché de Rungis qui subit la crise du coronavirus de plein fouet. Avec la fermeture des restaurants, le chiffre d'affaires a baisse de 20%.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu