Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : plusieurs établissements scolaires touchés par la "grève sanitaire" des enseignants

-
Par , France Bleu

Plusieurs établissements scolaires sont concernés par la "grève sanitaire" menée ce mardi par des enseignants partout en France. A Paris, plusieurs tentatives de blocages ont eu lieu dans des lycées. Les syndicats réclament un renforcement du protocole sanitaire pour tous les établissements.

Des appels à la grève ce mardi dans les établissements scolaires français.
Des appels à la grève ce mardi dans les établissements scolaires français. © Maxppp - Clementz Michel

Tentatives de blocages, appels à manifester... plusieurs établissements scolaires sont concernés par la "grève sanitaire"des enseignants ce mardi. Les syndicats dénoncent un protocole sanitaire qu'ils jugent insuffisant pour protéger élèves et personnels enseignants, malgré l'annonce du gouvernement de renforcer les mesures sanitaires au lycée. Le ministère de l'Education a aussi annoncé le déploiement d'un million de tests antigéniques dans les établissements scolaires, à destination des personnels.

Selon le ministère à la mi-journée, le taux de grévistes est de 8,78% dans le primaire et de 10,36% dans le secondaire (collèges et lycées). Les syndicats faisaient de leur côté état d'un taux de grévistes plus élevé. "On est autour de 20% dans le primaire", a déclaré à l'AFP Guislaine David, la secrétaire générale du Snuipp-FSU, premier syndicat du primaire, alors que le Snes-FSU, premier syndicat du secondaire, dénombrait "environ 45% de grévistes au collège".

Tentatives de blocus à Paris

A Paris, des tentatives de blocages ont eu lieu ce mardi matin dans plusieurs lycées. Selon franceinfo il s'agit des lycées Colbert (10e), Racine (8e), Charlemagne (4e), Bergson (19e) et Brassens (19e), Louis-le-Grand (5e),  En fin de matinée, "tout est rentré dans l'ordre", indiquait le rectorat de Paris. Dans la capitale, le taux de grévistes s'établissait à 15,3% dans les collèges, 8,7% dans les lycées professionnels, 4,5% dans les lycées généraux et technologiques et 6,9% dans le premier degré, rapporte le rectorat à l'AFP.

D'autre part, 35 lycées parisiens sur 96 ont fait des demandes pour des cours à distance, rapporte France Bleu Paris.

Manifestations dès ce matin

En Normandie, une manifestation réunit ce mardi matin des dizaines d'enseignants à Rouen. C'est aussi le cas au Havre et Evreux.

Rassemblement des professeurs ce matin également à Laval (Mayenne).

A Amiens (Somme), un rassemblement est prévu à 14h devant le Rectorat. L’événement autorisé par la préfecture, doit respecter une jauge maximale de participants. Les syndicats réclament notamment des cours à distance au collège.

A Bourges (Cher) les enseignants manifestent entre 12h à 14h, devant les locaux de la direction des services de l'éducation nationale.

En Haute-Garonne, 80 établissements n'ouvrent pas leurs portes ce mardi. Le co-secrétaire général du syndicat enseignant FSU Occitanie Sylvain Lagarde demande un dédoublement des classes pour améliorer le protocole sanitaire.

"Quand on est à 35 dans un espace de 50m², vous imaginez bien que même avec des masques grand public les contaminations ont lieu" dénonce sur France Bleu Champagne-Ardenne, Christophe Giraradin, secrétaire académique du SNES FSU dans l’académie de Reims.

"La crise sanitaire, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase, le mal est profond" estime de son côté Julien Perez, secrétaire départemental de la CGT Educ Action dans la Loire.

A l'école REP+ Victor-Duruy à Lille, 15 des 19 membres du corps enseignant étaient en grève, et 10 classes sur 12 étaient fermées, selon un syndicat à l'AFP.

Quelles sont les revendications ?

Des syndicats du secondaire demandent notamment un fonctionnement en demi-groupe au collège et des cours à distance, en réquisitionnant des gymnases. Ils réclament aussi des solutions pour permettre un renforcement de l'aération, dans tous les établissements scolaires.

Des recrutements de personnels sont aussi demandés : l'intersyndicale qui appelle à la grève estime notamment que la "situation actuelle nécessite la présence massive et urgente de personnels dans les écoles, collèges, lycées" et demande au ministère de "procéder dès à présent au recrutement de personnels, en particulier en ayant recours aux listes complémentaires des concours".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess