Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : près de 120 personnes défilent à Amiens contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale

-
Par , France Bleu Picardie

Ils se sont donnés rendez-vous devant la maison de la culture. A Amiens, près de 150 personnes se sont rassemblées pour protester contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale.

Marie-Ange et son fils ont appris l'évènement via les réseaux sociaux.
Marie-Ange et son fils ont appris l'évènement via les réseaux sociaux. © Radio France - Marianne Naquet

Comme partout en France, les anti-vaccins ont manifesté ce samedi dans les rues d'Amiens pour protester contre les nouvelles mesures annoncées par Emmanuel Macron lundi soir, et notamment contre l'élargissement du pass sanitaire. Dès ce mercredi, il sera obligatoire dans les lieux de culture et de loisirs. Il faudra aussi le présenter en août dans les bars, les cafés, les restaurants, les trains, les avions, ou encore les centres commerciaux. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Prêts à perdre leur boulot

A Amiens, près de 120 personnes ont défilé contre ces mesures, également pour dénoncer l'obligation vaccinale pour les personnels soignants et non soignants des hôpitaux, ainsi que pour les professionnels et bénévoles auprès des personnes âgées. Dans le cortège, il y avait beaucoup de soignants comme Laurence, infirmière de chirurgie dans une clinique, vent debout contre le vaccin. "Je suis prête à perdre mon boulot, je ne veux pas me faire vacciner." Les soignants doivent se faire vacciner avant le 15 septembre sous peine de sanctions, sinon ils ne pourront plus travailler et ne seront plus payés, a prévenu le ministre de la Santé.

Laurence, infirmière dans une clinique.
Laurence, infirmière dans une clinique. © Radio France - Marianne Naquet

Peut-être je vais devoir céder

Même son de cloche chez Catherine, secrétaire médicale à l'hôpital. Elle est venue avec son fils. "J'espère ne pas lâcher sous la pression, je suis famille monoparentale, j'ai un crédit sur le dos. Peut-être que je vais devoir céder, mais ce ne sera pas de mon fait". Pareil pour Océane, une ambulancière, "il faut défendre la liberté. Je suis ambulancière, mais je ne me ferai pas vacciner. Si je dois perdre mon emploi, je le perdrai". Pour la jeune femme, "c'est hors de question de continuer à travailler sous ce gouvernement". 

Première manifestation à Amiens contre le vaccin anticovid.
Première manifestation à Amiens contre le vaccin anticovid. © Radio France - Marianne Naquet

Parmi les manifestants, beaucoup les soutiennent comme Maxence, un jeune carrossier. "Les gens ont le droit de se faire vacciner s'ils en ont envie, les autres ils le font pas. Non ça passe pas !" Tous promettent de revenir manifester tous les samedis s'il le faut. En attendant, la manifestation s'est terminée dans le calme, le cortège est arrivé à la gare d'Amiens. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess