Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : Puimisson fait sonner les cloches tous les soirs

-
Par , France Bleu Hérault

Tous les soirs à 20h, la commune de Puimisson, près de Béziers, fait sonner les cloches de son église pendant cinq minutes. Une idée du maire en signe de solidarité avec tous les soignants et aussi ceux qui "travaillent encore pour faire tourner le pays".

Une cloche
Une cloche © Radio France - Frédéric Fleurot

Tous les soirs à 20h, les cloches de l'église de Puimisson, un petit village de 1.200 habitants près de Béziers (Hérault) sonnent pendant cinq minutes. 

Une idée du maire Daniel Barthes : "J'ai pensé à faire sonner les cloches du village en soutien avec tous les soignants qui sont au front, mais aussi les caissières dans les supermarchés, les routiers, tous les gens qui travaillent encore pour faire tourner la France. Je me suis dit que se serait bien que nous aussi, élus, on fasse quelque chose en appui . Dans l'histoire, les cloches ont toujours sonné lors des moments importants comme à la Libération. Petit à petit dans le village, on entend les habitants applaudir, taper sur des casseroles, sur des tambours... C'est en train de prendre et c'est bien', se réjouit Daniel Barthès, le maire de Puimisson 

Daniel Barthes explique pourquoi il fait sonner les cloches

L'initiative se répand. D'autres villages comme Autignac ou Saint-Georges-d'Orques ont aussi décidé de faire sonner les cloches de leurs églises. 

La municipalité fait des courses pour les habitants fragiles

Le maire a par ailleurs ressorti la liste des personnes vulnérables dressée l'été dernier lors de la canicule. Trois fois par semaine, une élue du village appelle ces personnes âgées pour avoir des nouvelles et un agent municipal  est disponible pour faire  leurs courses. 

À partir de ce mardi, la mairie installe aussi un dépôt de pain.

Daniel Barthes le maire de Puimisson propose de faire les courses pour les habitants âgés

Choix de la station

À venir dansDanssecondess