Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : qu'est-ce que le "stade 2" de l'épidémie ?

-
Par , France Bleu
France

La France est désormais au stade de 2 de l'épidémie de Coronavirus. Avec au moins 130 cas dans le pays, il ne s''agit plus de freiner l'entrée du virus sur le territoire, mais d'en empêcher la propagation.

L'épidémie de Coronavirus est passée au stade 2, en France. Les événements de plus de 5000 personnes dans des lieux confinés sont annulés. (illustration)
L'épidémie de Coronavirus est passée au stade 2, en France. Les événements de plus de 5000 personnes dans des lieux confinés sont annulés. (illustration) © Maxppp - Sylvie Cambon/PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE/MAXPPP

"En France, une nouvelle étape de l'épidémie est franchie. Nous passons au stade 2", annonçait samedi soir Olivier Véran. Avec désormais au moins 130 cas sur le territoire français, la présence du virus se renforce. Après avoir tenté de freiner l'entrée du virus sur le territoire, le stade 1, il s'agit maintenant pour les autorités d'en éviter la propagation. 

Parmi les mesures, la fermeture d'une centaine d'établissements scolaires dans l'Oise, région particulièrement touchée, mais aussi ce lundi matin dans le Morbihan, avec la découverte de neuf nouveaux cas. Autre mesure, particulièrement visible, l'interdiction des rassemblements de plus de 5000 personnes dans des lieux confinés. C'est le cas, par exemple du salon du livre de Paris, qui accueille 160 000 personnes sur quatre jours, ou du concert de Gims, à Nantes, samedi prochain. En tout, selon le syndicat du spectacle Prodiss, plusieurs centaines de salles de spectacles pourraient-être concernées en France, soit des milliers d'événements culturels. 

Malgré tout, certains événements sont maintenus 

Pourtant, tous les événements ne sont pas à la même enseigne : les matchs de football de Ligue 1 ont été maintenus ce weekend, Disneyland Paris reste ouvert. Le musée du Louvre le devait, aussi, mais a finalement fermé ses portes, au moins ce lundi matin : le personnel ne comprend pas la décision de rester ouvert et a exercé son droit de retrait. Une réunion du CHSCT est prévue dans la matinée. 

S'ils ne sont pas annulés, c'est que "la situation épidémiologique ne l'exige pas", pour le ministre de la santé, Olivier Véran, qui rappelle que le virus ne se transmet qu'en cas de contact rapproché. "Les activités en extérieur où vous êtes à deux mètres les uns des autres ne posent pas de problèmes", poursuit le ministre. Si le semi-marathon de Paris a été annulé, c'est qu'il appartient à la catégorie d'événements "en milieu ouvert quand ils conduisent à des mélanges avec des populations issues de zones où le virus circule possiblement".

Ce lundi, il y a classe dans la plupart des villes de France 

Autre mesure, avec le passage en stade 2 de l'épidémie de Coronavius, la fin de la quarantaine de 14 jours pour les élèves et les personnels d'établissements scolaires qui se sont rendus dans des zones à risques. Pour les autorités, si cela était utile en stade 1, pour freiner l'entrée du virus, maintenant que celui-ci est sur le territoire, ces contraintes ne sont plus nécessaires. 

Plusieurs exceptions tout de même, pour ceux qui ont séjourné dans la province d'Hubei en Chine, la plus touchée dans le pays, en Haute-Savoie ou dans l'Oise. Dans l'Oise, où, en plus de la fermeture de nombreux établissements, un dépistage est prévu dans le collège où travaillait la seule victime française depuis le début de l'épidémie. Ce lundi, aussi, les écoles de trois communes du Morbihan, Crach, Carnac et Auray. 

Vers le stade 3 ? 

Le passage au stade 3, qui consiste à atténuer sa diffusion avec des mesures collectives contraignantes et la mobilisation de l'ensemble du système de soins semble inévitable.  Cela voudra dire que les autorités n'arriveront plus à faire de liens entre les cas. Selon la direction générale de la santé, la décision se fera sur des critères de terrain. "C'est de l'observationnel et non pas une décision politique", assure Jérome Salomon. "Cette épidémie, on l'a déjà connu pour la grippe ou la bronchiolite, n'est pas forcément homogène. C'es pour cela qu'on aura une attitude très adaptée, très pragmatique, très réactive en fonction des territoires."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu