Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : des habitants du quartier de Planoise à Besançon se mobilisent pour aider les personnes isolées

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Depuis samedi, des habitants de Planoise à Besançon se mobilisent pour aider les gens isolés. Ils se sont improvisés livreurs de colis. Chaque jour, ils livrent une trentaine de paniers à ceux qui en ont besoin. Une opération chapeautée par Radio Sud Besançon.

En pleine préparation des colis
En pleine préparation des colis - DR/ Jamal Eddine Loukhiar

Face au coronavirus, la solidarité s'organise dans le quartier de Planoise. Depuis samedi, des habitants se mobilisent. Une opération co-organisée par Radio Sud Besançon. Plusieurs citoyens ont endossé un nouveau costume : celui de livreur de colis. Chaque jour, en moyenne, ils déposent une trentaine de colis chez des personnes isolées, en situation de précarité et très vulnérables. Et ce, dans tout Besançon. 

On voulait apporter notre aide

L'idée a germé un matin dans la tête de Jamal Eddine Loukhiar, un animateur de Radio Sud Besançon. "Un après-midi, je me suis dit qu'il fallait que j'appelle des connaissances à moi, isolées, pour voir si ça allait." Il réalise très vite que certains sont complètement désarmés face au confinement : "Certains m'ont dit qu'ils avaient pas les moyens de s'acheter une baguette de pain." Et puis, il y a ceux qui se retrouvent sans travail, et qui ont tout simplement du mal à boucler leurs fins de mois. Ceux qui n'ont pas de famille pour les aider. "Il ne faut surtout pas oublier tout le monde : les gens malades, des gens âgés, des personnes avec des enfants. On voulait apporter notre aide.

Alors Jamal a proposé à des amis, avec l'aval et le soutien de la direction de Radio Sud Besançon de s'organiser en équipe pour leur livrer des paniers de fruits et légumes, de viennoiseries. Bref des aliments de première nécessité. "Certaines familles n'ont pas d'eau, ça nous est arrivés d'apporter des packs d'eau." Sur le terrain, les équipes le constatent, il y a beaucoup de détresse chez tous ces gens seuls, dans des situations très précaires. Alors, ils apportent aussi un petit bouquet de rose aussi, qui apporte une joie supplémentaire. 

En lien avec les supermarchés et les associations 

Avec Radio Sud Besançon, l'équipe de bénévoles a contacté les supermarchés, qui ont tous accepté de jouer le jeu et de fournir des paniers : trois Lidl de Besançon, mais aussi le Super U de l'Amitié, et aussi des vendeurs de fruits et légumes à Planoise. Les quatre amis ratissent toute la capitale bisontine, d'Orchamps à Planoise, en passant par Palente et Montrapon. Ils ont également eu des dons de particuliers. "Il y a un vrai élan de solidarité".

Pour aider les gens qui en ont le plus besoin, les bénévoles du moment passent par les associations et les travailleurs sociaux de Planoise notamment : des assistantes sociales, des infirmières libérales, des éducateurs spécialisés.

Jamal à l'initiative de l'action
Jamal à l'initiative de l'action - DR/ Jamal Eddine Loukhiar

Beaucoup d'émotion

Chaque livraison est un grand moment d'émotion, confie Jamal. "Quand je vois le regard de la personne, le sourire, c'est quelque chose d'inimaginable." Le père de famille est très ému devant la détresse de certains. "On sent qu'on a vraiment aidé ces familles, de pas les avoir oubliées, d'avoir pensé à elles, juste de pouvoir les aider à manger le midi ou le soir. Quand je vois quelqu'un les larmes au yeux, qui pleure pratiquement, ça me fait chaud au coeur."

L'émotion de Jamal Loukhiar à chaque livraison

Les équipes comptent bien se mobiliser jusqu'à la fin du confinement. Ils tiennent aussi à faire un geste envers les soignants, les pompiers, les policiers, ces héros du quotidien en première ligne face à la crise sanitaire. Ils leur apporteront un panier à tous. 

Ils rendront un "hommage" aux soignants

Et puis, Jamal voulait faire passer une autre image du quartier de Planoise, marqué ces derniers temps par la violence avec une série de coups de feu et l'assassinat d'un jeune homme, abattu par balles. "Planoise ce n'est pas ça."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu