Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : Saint-Jean-de-Védas ne veut pas accueillir de centre de confinement pour mineurs isolés

-
Par , France Bleu Hérault

La préfecture de l'Hérault précise qu'il n'y a pas de projet de centre d'accueil provisoire pour confiner les mineurs isolés à Saint-Jean-de-Védas. Mais la maire affirme qu'il existe et lance une pétition sur le site de la commune. L'opposition dénonce une non-assistance à personne en détresse.

La mairie de Saint Jean de Védas ne veut pas acceuillir de mineurs isolés - photo d'illustration
La mairie de Saint Jean de Védas ne veut pas acceuillir de mineurs isolés - photo d'illustration © Maxppp - Jean Nicholas Guillo

Un hypothétique projet de centre d'accueil provisoire pour mineurs isolés à Saint-Jean-de-Védas, juste à côté de Montpellier, provoque l'opposition de la maire de la commune. Isabelle Guiraud ne veut pas accueillir ce centre destiné à confiner des enfants et adolescents arrivés en France sans leurs parents et pour qui le confinement est difficile à faire respecter malgré leur accompagnement par le conseil départemental de l'Hérault.

La préfecture de l'Hérault demande donc à certaines communes d’accueillir des lieux de confinement dédiés à cette population. Il en existe déjà un à Palavas les Flots, la station balnéaire proche de Montpellier. Et la commune de Saint-Jean-de-Védas, à 10 km de là, craint d'être choisie pour un deuxiéme centre.

"Saint-Jean-de-Védas n'a pas les moyens d'accueillir les mineurs isolés" - Isabelle Guiraud, maire de Saint Jean de Védas

La préfecture de l'Hérault explique aujourd'hui qu'il n'y a pas de projet de centre pour mineurs isolés à Saint-Jean-de-Védas mais la maire affirme avoir eu le préfet au téléphone à ce sujet. Isabelle Guiraud a même lancé une pétition sur le site de la mairie pour s'y opposer. 

"Nous n'avons pas aujourd'hui la certitude que ce confinement sera provisoire. Saint Jean de Védas n'a pas les moyens de mettre en place un confinement permanent de mineurs isolés. On parle de mineurs, entre guillemets, non accompagnés. Ce sont ces migrants qui aujourd'hui sont sur Montpellier (...) et se trouvent en général en déserrance sur la voix publique."

Isabelle Guiraud, maire de Saint Jean de Védas, ne veut pas d'accueil des mineurs isolés sur sa commune

"Pour retrouver une vie normale le plus vite possible, il faut que tout le monde soit isolé, y compris les mineurs isolés" - François Rio, élu d'opposition

Pour l'élu d'opposition, François Rio, refuser ces mineurs est une non-assistance à personne en détresse et une mise en danger de tous. "Vue la crise sanitaire mondiale qu'on traverse, il faut vraiment que tout le monde reste isoler, y compris les mineurs non accompagnés. Je préfère avoir des jeunes qui sont en confinement, comme ça se fait à Palavas aujourd'hui. J'ai pas envie de les avoir dans la rue ou à la sortie du tram. Mais je parle d'un accueil provisoire."

François Rio, élu de l'opposition, dénonce cette pétition

L'élu a alerté la Ligue des Droits de l'Homme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess