Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : un camping-cariste vosgien bloqué au Maroc demande son rapatriement en France

-
Par , , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

Bloqué au Maroc avec son camping-car en raison du confinement, un Vosgien a lancé une pétition sur Internet pour réclamer au gouvernement son rapatriement, par ferry. Pas question de laisser son véhicule derrière lui. Ils seraient plusieurs milliers de camping-caristes dans cette situation.

Hubert Bergé et son épouse, coincés au Maroc en raison du confinement.
Hubert Bergé et son épouse, coincés au Maroc en raison du confinement. - Hubert Bergé

Cela fait plusieurs semaines qu'Hubert Bergé, habitant de Contrexéville, et sa compagne sont bloqués au Maroc, près de Marrakech, avec leur camping-car. En raison du confinement, et faute de trajet en ferry entre ce pays du Maghreb et l'Espagne, ils ne peuvent rentrer en France. 

Rentrer avec le camping-car

Le 14 avril, Hubert Bergé a donc lancé une pétition sur internet, adressée à Emmanuel Macron. Le Vosgien de 67 ans réclame le rapatriement des camping-caristes, avec leur véhicule. Car l'Etat français lui a bien proposé un retour au pays, mais en avion. Hors de question pour Hubert Bergé de laisser sa camionnette derrière lui.

Il estime d'ailleurs qu'entre 4 et 5000 camping-caristes seraient dans la même situation que lui. "Il y en a qui vivent, à l'année, dans leur maison roulante, et cela représente un certain capital. En plus les camping-cars ne sont assurés que six mois à l'étranger. Imaginez qu'on les laisse là-bas, il peut y avoir du vandalisme ou le feu dans le camping.

On est dans l'expectative la plus complète.

Jusqu'ici, la demande du Vosgien est restée lettre morte. "On nous donnerait une date en nous disant qu'à partir du 1er juin on pourrait rentrer en France : on prendrait notre mal en patience. Mais là on ne sait rien, on ne nous dit rien."

"Le Maroc est un très joli pays, poursuit Hubert Bergé. Mais ce que nous voulons, c'est rentrer en France, ne serait-ce que pour retrouver notre maison et nos habitudes." Le ministère des Affaires étrangères explique faire tout son possible pour organiser de nouveaux trajets en ferry, en précisant que deux rotations ont déjà été effectuées pour rapatrier des camping-caristes, les 31 mars et 4 avril derniers.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess