Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : un internat mis à disposition des soignants à Mont-de-Marsan

-
Par , France Bleu Gascogne

La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d'ouvrir des internats près des hôpitaux pour permettre au personnel soignant de se reposer. Dans les Landes, le lycée Charles Despiau de Mont-de-Marsan est concerné. A Dax, une réflexion est engagée pour ouvrir l'internat du lycée de Borda.

La Région Nouvelle-Aquitaine ouvre ses internats au personnel soignant - Image d'illustration
La Région Nouvelle-Aquitaine ouvre ses internats au personnel soignant - Image d'illustration © Maxppp - Guillaume BONNEFONT

Pour aider le personnel hospitalier, très sollicité en cette période de crise du coronavirus, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d'ouvrir les internats des lycées, qui n'accueillent plus personne depuis que les élèves ont été renvoyés chez eux. Tous les soignants qui le souhaitent - les médecins, infirmiers, aides-soignants, etc. - pourront s'y rendre pour y dormir, se reposer et éventuellement prendre des repas, annonce la Région. 

A Mont-de-Marsan, l'internat du lycée Charles Despiau vient ainsi d'ouvrir ce mercredi et peut héberger des soignants. Pour Dax, une réunion doit se tenir ce jeudi pour ouvrir l'internat du lycée de Borda, si cela est nécessaire.

L'idée vient de Limoges où un élu régional, par ailleurs médecin, a proposé d'ouvrir un internat pour accueillir le personnel du CHU. "On a décidé d'étendre ce dispositif partout où il y a un hôpital en Nouvelle-Aquitaine" explique Renaud Lagrave, vice-président de la Région Nouvelle-Aquitaine, joint par France Bleu Gascogne. 

"Il y a des personnels soignants qui veulent éviter de rentrer chez eux, pour ne pas faire de la route s'ils habitent loin. Certains aussi ne souhaitent pas rentrer chez eux pour éviter une contamination dans leur famille" précise Renaud Lagrave. Pour transporter le personnel des hôpitaux, la Région a décidé par ailleurs de mettre en place des navettes par car, entre les lycées et les hôpitaux là où c'est nécessaire. "On envisage aussi d'ouvrir les demi-pensions : on a du personnel de la Région qui est volontaire pour faire les repas pour le personnel soignant hébergé dans les lycées" ajoute Renaud Lagrave. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu