Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : un producteur de fleurs savoyard donne ses renoncules et ses primevères aux maisons de retraite

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

L'épidémie de Coronavirus est difficile à vivre, mais elle donne aussi à voir de belles initiatives. Près de Chambéry, des fleurs vont embellir le quotidien des résidents des Ephad, notamment grâce à des jardineries. Un producteur de fleurs a 50 000 plans à donner. Un don très encadré.

Ces fleurs prennent la direction d'un Ehpad à la Motte Servolex
Ces fleurs prennent la direction d'un Ehpad à la Motte Servolex - Laurent Gonnet

Avec ce contexte d'épidémie et de confinement, les initiatives solidaires fleurissent en France. Comme ce geste de partage que propose ce producteur savoyard avec les fleurs et plans qu'il cultive dans l'agglomération de Chambéry. Imaginez : les serres des jardineries, des producteurs en ce moment, c'est une explosion de couleurs des pétales ! Les pensées, les renoncules, les soucis, les primevères sont en fleurs mais personne ne peut se déplacer et donc les acheter. 

"Une fleur, c'est faire plaisir aux gens. Je préfère faire plaisir à des gens plutôt qu'à mon tas de compost." - Laurent Gonnet, producteur, responsable du Jardin des plantes

Laurent Gonnet est le responsable du Jardin des Plantes à Voglans. Dimanche il reconnait qu'il a eu un passage à vide "dans mes serres, j'avais l'impression d'être dans un cimetière de plantes. J'ai quand même arrosé, pour sauver toutes les plantes que je pouvais. À ce moment là, l'émotion vous vient vite aux tripes". Cette jardinerie a 50 000 plans à donner. 

Ce producteur, passionné par son métier, a vite repris le dessus. En début de semaine, il a contacté les maisons de retraites, l’hôpital, les mairies et les autorités. Et tout s'est très vite organisé.  Les dons aux communes ont déjà commencé car elles sont équipées de camionnettes notamment pour emporter de nombreux plans en seul trajet. 

Pour les dons de fleurs aux maisons de retraite, la logistique est en train de se mettre en place, dans le respect des mesures de confinement. Lundi la jardinerie a livré une maison de retraite à la Motte Servolex et mardi, le producteur  ira fleurir le cimetière de Voglans.  Attention pour les particuliers : cela ne sert à rien d'aller dans la jardinerie. Il faut respecter les mesures de confinements. Ces dons sont pour les établissements qui accueillent des malades ou des personnes âgées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu