Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Jeunes infectés par le coronavirus après un week-end à Quiberon : "Les bars étaient bondés"

TÉMOIGNAGE FRANCE BLEU ARMORIQUE - Plusieurs cas de coronavirus ont été détectés cette semaine à Quiberon dans le Morbihan. Le premier malade signalé est un saisonnier logé au camping municipal. L'un de ses proches témoigne et nous raconte le week-end vécu par la bande de copains.

Les jeunes ont été soumis à des tests PCR. (Illustration) Les jeunes ont été soumis à des tests PCR. (Illustration)
Les jeunes ont été soumis à des tests PCR. (Illustration) © Maxppp - Maxppp

Il y a 13 cas de coronavirus avérés sur la presqu'île de Quiberon dans le Morbihan. Au moins 25 personnes ont été isolées parce qu'elles présentent un risque d'infection selon le dernier bilan réalisé par le préfet du Morbihan, Patrice Faure . Le premier cas positif a été détecté le mardi 21 juillet. Il s'agit d'un saisonnier travaillant pour la boulangerie du Super U.

Publicité
Logo France Bleu

Un week-end festif au camping municipal

Ce jeune homme de 19 ans a passé le week-end au camping municipal de Quiberon et il a croisé une dizaine d'autres copines, copains et connaissances. Nous avons pu entrer en contact avec l'un d'eux. Dorian (le prénom a été changé) habite Rennes. Ce vendredi 24 juillet, il n'a toujours pas reçu les résultats de son test Covid-19 mais il a peu de doutes sur son issue. "J'ai plus de 38°C de fièvre et je dors beaucoup, raconte le jeune homme. Dès lundi, certains d'entre nous ont ressenti les symptômes, pourtant ce week-end, notre copain n'avait aucun souci de santé particulier."

Beaucoup de monde sur la plage et dans les bars

Pendant près de deux jours, la petite bande a séjourné au camping pour un week-end de retrouvailles. Au programme : plage et soirée dans les bars de Quiberon. "C'était bondé de touristes partout", confie Dorian. "On est allé dans plusieurs bars mais on a surtout passé la soirée dans un bar en particulier où pas grand monde n'avait de masque", reconnait-il. "Samedi soir ce n'était pas encore obligatoire dans les lieux fermés." Sauf que l'établissement en question était concerné par le port du masque. "On a discuté avec beaucoup de monde. Potentiellement plein de gens ont pu être contaminés."

Dès lundi, alors qu'ils sont de retour chez eux à Rennes, Angers ou Paris, certains jeunes sont pris de courbatures et de fièvre. Ils se rendent chez leur médecin et sont invités à effectuer un test PCR. Les résultats tombent quelques heures plus tard. Onze d'entre eux sont positifs au Covid-19. Certains attendent encore les résultats du prélèvement. 

La mise en garde de la préfète

En début de semaine, Michèle Kirry avait appelé les jeunes à plus de vigilance. La préfète de Région a indiqué que les gestes barrières étaient parfois moins respectés au sein de cette population. Elle avait aussi mis en garde sur le risque accru de propagation du virus lors des fêtes privées ou des réunions familiales. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu