Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : une entreprise de Sumène passe de la fabrication de collants à celle de masques

Par

Depuis le début du mois d’avril, l’entreprise Eurocévennes basée à Sumène a suspendu sa production de bas et collants pour réaliser des masques grand public. 160.000 masques sont actuellement en cours de livraison.

Un masque fabriqué par l'entreprise Eurocévennes. Un masque fabriqué par l'entreprise Eurocévennes.
Un masque fabriqué par l'entreprise Eurocévennes. - Eurocévennes

En temps normal, Eurocévennes produit des collants et des bas, notamment pour la grande distribution. Mais en temps de confinement, l’entreprise gardoise basée à Sumène s’est mise à la production de masques réutilisables . "Nous avons mis au point un masque sans couture afin de nous adapter rapidement et de le produire à grande échelle", explique le responsable commercial et associé d'Eurocévennes, Claude Bazin. 

Publicité
Logo France Bleu

La société a adapté son outil de production sur son site en Italie début avril et depuis, les commandes affluent. En moins d’un mois, ce sont 160.000 masques qui ont été commandés et sont en cours de livraison. "Nous les vendons principalement aux collectivités. Les mairies de Pont-Saint-Esprit, Montpellier, Sète, Cognac, et de petites communes dans le secteur de Sumène ont déjà fait appel à nous", confie Claude Bazin.

Des commandes de plusieurs milliers de pièces. La plus grosse serait en cours de négociation avec la région Île-de-France : un million de masques à livrer dans la semaine du 11 mai. "Nous ne pouvons pas faire des miracles, mais nous essayons de satisfaire un maximum de personnes, même dans des délais très courts."

Des masques pour enfants

Depuis l’annonce de la réouverture des écoles, Eurocévennes a dû répondre à de nouvelles sollicitations, cette fois pour produire des masques taille enfant. "Ça s’est fait en discutant avec les collectivités qui nous avaient déjà commandé des masques de taille adulte, poursuit Claude Bazin.

On nous a demandé s’il était possible de produire des masques de taille enfant. Avec l’adaptation des métiers, en diminuant la jauge et les cylindres, en choisissant de nouvelles matières plus douces, nous avons pu obtenir un masque beaucoup plus petit qui s’adapte aux enfants de 4 à 12 ans."

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu