Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : une famille de Jonquières raconte son confinement à France Bleu Vaucluse

-
Par , France Bleu Vaucluse
Jonquières, France

Que l'on soit en ville ou à la campagne, en maison ou en appartement, on ne vit pas le confinement de la même manière. À Jonquières, France Bleu Vaucluse a joint une famille avec deux enfants qui a raconté son quotidien depuis un mois.

La famille Mesure à Jonquières nous raconte son quotidien du confinement dans son lotissement
La famille Mesure à Jonquières nous raconte son quotidien du confinement dans son lotissement - © Thomas Mesure

À Jonquières, la famille Mesure a suivi avec attention les annonces d'Emmanuel Macron lundi soir et la nouvelle du prolongement du confinement jusqu'au 11 mai. Thomas et Aurore habitent dans un lotissement avec leurs deux enfants. Et dans cette petite ville, même si c'est parfois pesant, on respecte le confinement à la lettre. 

"Depuis le début du confinement, les enfants ne sont jamais sortis de la maison." - Thomas, le papa

Chaque matin, c’est son rituel du confinement. Le papa, Thomas, sort du lotissement, acheter sa baguette à pied. "Je sors une fois par jour pour aller à la boulangerie, histoire de me dégourdir les jambes et me changer les idées, mais les enfants ne sortent pas du tout de la maison. Dans le lotissement, je ne croise quasiment personne et dans le centre-ville, c'est quasi désert". 

Dans cette famille et aux alentours, on respecte le confinement à la lettre. Un mois que les enfants ne sont pas du tout sortis de chez eux, et pour Marion, 7 ans, "c'est un peu difficile". "Je joue avec mon frère et je pose des questions au voisin, sur Minecraft." Le voisin s'appelle Ryan, c'est un copain de son frère Benjamin et ils peuvent communiquer tous les jours à travers le grillage. "On discute, et des fois on se dit des blagues", raconte l'aîné de 11 ans. 

La journée est rythmée depuis un mois par l'école à la maison et les jeux avec les enfants. "Il faut rivaliser chaque jour pour trouver des idées, souvent ils viennent me dire qu'ils s'ennuient".

"Tous les soirs, on applaudit à 20h partout dans le lotissement".

Le confinement pour la famille Mesure, c’est aussi des rituels. "Tous les soirs, on applaudit à 20h dans tout le lotissement. On lève nos verres pour toutes les infirmières qui vivent dans le quartier".  Et peut-être que ce mercredi, il y aura aussi des applaudissements pour l’anniversaire de Benjamin.

Il fêtera ses 11 ans. Un anniversaire un peu bizarre, ses parents ont prévu "un petit apéritif, d'appeler mamie en visio... " Mais il sait qu'il y aura "bientôt une vraie fête pour ses 11 ans, dès qu'on sera sortis du confinement". En tout cas, sa sœur Marion, a prévu une surprise. "Je lui ai fait un cadeau, il sera trop content, mais il ne faut pas que je le dise !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess