Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : en Vaucluse, une fin de ramadan 2020 confinée

-
Par , France Bleu Vaucluse

Les cérémonies religieuses sont à nouveau autorisées mais l'Aïd el-Fitr ne sera pas célébré dans les mosquées de Vaucluse ce dimanche 24 mai. Alors que le déconfinement se poursuit, les fidèles sont appelés à fêter la fin du ramadan à la maison.

L'entrée de la mosquée Es Salam à Carpentras
L'entrée de la mosquée Es Salam à Carpentras © Radio France - Philippe Paupert

Pas de prière de l'Aïd dans les mosquées de Vaucluse ce dimanche 24 mai. Les musulmans sont appelés à célébrer la fin du ramadan en famille, chez eux. Si les rassemblements dans les lieux de culte sont à nouveau autorisés en France, le risque sanitaire reste trop important estime le Conseil français du culte musulman, présidé par Mohammed Moussaoui, également imam de la mosquée de la Rocade sud à Avignon : " Depuis le début de l'épidémie, je pense que les fidèles ont pris conscience que la vie des personnes prime sur toute autre considération."

Réouverture progressive des mosquées

La reprise des prières dans les mosquées se fera progressivement, à partir du début du mois de juin, "quand la deuxième phase du déconfinement commencera", précise Mohammed Moussaoui. D'ici-là les responsables de lieux de culte mettent en place un certain nombre de mesures d'hygiène pour accueillir au mieux les fidèles. 

Le port du masque sera obligatoire, il est conseillé d'apporter son propre tapis de prière et son exemplaire du Coran. "Il y aura du gel hydroalcoolique à l'entrée et la circulation sera limitée", détaille Khalid Belkhadir, le président de la mosquée de Carpentras. Les fidèles devront, bien sûr, prier tout en respectant la distanciation sociale, à savoir 4m2 entre chaque personne et l'accès à la salle d'ablution sera très réglementé. "Il sera préférable de se préparer à la maison avant de venir prier", conseille Khalid Belkhadir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess