Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : une jeune Périgourdine rapatriée d'Inde en plein service civique

-
Par , France Bleu Périgord

La Périgourdine Léa Maspeyrat était en service civique dans l'Himalaya. Elle rentre ce mardi dans un avion spécialement affrété pour quelque 400 Français bloqués en Inde.

Léa (barbouillée en vert pour la fête des couleurs) était en service civique avec d'autres volontaires européens
Léa (barbouillée en vert pour la fête des couleurs) était en service civique avec d'autres volontaires européens - Léa Maspeyrat

Léa Maspeyrat était en Inde depuis la mi-novembre, avec quatre autres Françaises en service civique international, et une dizaine de jeunes volontaires européens auprès de l'organisation non-gouvernementale Rural Centre for Human Interests (RUCHI), dans l'état de l'Himachal Pradesh au nord de l'Inde. La Périgourdine ne devait rentrer en France qu'au mois d'avril, mais l'épidémie de coronavirus a précipité son retour

Des contrôles tout au long de la route

C'est l'ambassade de France à New Delhi qui a lancé le rapatriement des cinq Françaises dès le lundi 23 mars, et c'est le directeur de l'ONG lui-même qui les emmenées le lendemain, jusqu'à la l’aéroport de Chandigarh, avant la fin des vols intérieurs. Leur voiture a été contrôlée dix fois sur la route, et elles ont pu mesurer la tension envers les étrangers, avec le port du masque obligatoire.

Une semaine d'attente et d'inquiétude à New Delhi

La France a spécialement affrété un avion pour rapatrier quelque 400 de ses ressortissants dans la nuit du lundi 30 au mardi 31 mars. "Il y avait 2.000 Français comme ma fille, éparpillés dans toute l'Inde," témoigne Agnès à Périgueux.

Agnès, la mère de Léa, a vécu une semaine d'inquiétude

Léa rentre ce mardi après-midi dans le Sud-Ouest, par un TGV Paris-Bordeaux. La jeune étudiante de Périgueux a déjà mené une mission au Pérou en 2018, auprès de communautés qui veulent développer le tourisme.

Le service civique de Léa devait durer cinq mois au pied de l'Himalaya
Le service civique de Léa devait durer cinq mois au pied de l'Himalaya - Léa Maspeyrat
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu