Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : une Normande expatriée à Wuhan s'inquiète du manque d'information

Amélie, native d'Évreux, habite Wuhan, épicentre de l'épidémie de Coronavirus. depuis quatre ans. Elle s'est portée candidate pour être rapatriée en France, mais s'inquiète du peu d'information qui lui est communiquée.

Un avion chargé de rapatrier les premiers ressortissants français a décollé ce jeudi matin de Paris pour Wuhan.
Un avion chargé de rapatrier les premiers ressortissants français a décollé ce jeudi matin de Paris pour Wuhan. © Maxppp - Liu Xiao

Amélie vit à Wuhan (Chine) depuis quatre ans. Cette Normande, originaire d'Évreux, y étudie les relations internationales. Alors que le Coronavirus sévit dans le pays, et notamment dans cette ville épicentre de l'épidémie, elle a décidé de rentrer dans son pays natal. Elle s'est portée volontaire pour être rapatriée avec le premier avion affrété par la France. Mais elle s'inquiète du peu d'information dont elle dispose. 

"On nous a demandé de nous inscrire sur une liste pour faire partie du rapatriement, mais on n'a encore aucune information sur le vol, indique-t-elle. On aimerait être informés des étapes, de ce qui va se passer. Rien que pour préparer la valise. On ne sait pas quand on va partir. Si on me demande de partir cet après-midi je suis pas prête du tout. On voit partout dans les médias qu'on partirait ce [jeudi] soir, mais on n'a toujours pas d'info, donc ça m'étonnerait que ça se fasse aujourd'hui."

L'avion A340, destiné à rapatrier les Français de Wuhan (Chine) est en effet parti ce jeudi matin de l'aéroport de Roissy. Il a décollé vers 4 heure du matin. L'avion devrait revenir ce vendredi soir, aux alentours de 20 heures.

"Tout le monde est dans l'incertitude, tout le monde demande des informations, affirme Amélie. On n'a pas de réponse du Consulat, donc on se partage les informations qu'on voit à la télévision, mais il n'y a rien de sûr."

Pas de transports pour aller à l'aéroport 

À près de 9 000 kilomètres de là, à Évreux, les parents d'Amélie sont inquiets pour leur fille : "Amélie habite à peu près à 1h30 de métro de l'aéroport mais il n'y a pas de transport. Les rues sont vides et il n'y a pas de taxis. Pour le rapatriement, comment ils vont arriver à rejoindre l'aéroport ? se demande son papa, Christian. Personne n'est au courant." 

"C'est bien gentil d'organiser un rapatriement depuis l'aéroport, mais si on ne peut pas y aller, ça n'est pas facile... se désole-t-il. [Wuhan] est une grande ville, à peu près 11 millions d'habitants, grande comme l’Île-de-France. Imaginez-vous y aller à pied, faire 40 kilomètres ça n'est pas possible. C'est pour ça qu'on est inquiets. Ça n'est pas tellement l'avion qui nous inquiète, c'est plutôt comment y aller. Ils ont bloqué l'application Uber. Il n'y a plus de transports du tout. Elle a beaucoup de contacts avec le Consulat, mais eux c'est pareil, ils sont dans l'attente."

Un avion britannique bloqué par les autorités chinoises ?

Un avion devant rapatrier des Britanniques depuis la ville chinoise de Wuhan n'a pas décollé comme prévu ce jeudi, a annoncé le gouvernement britannique, qui espère organiser ce retour "dès que possible". Le gouvernement britannique espérait rapatrier environ 200 de ses citoyens mais, selon les médias britanniques, les autorités chinoises n'ont pas donné leur feu vert au départ.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu