Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : "Cinq millions de masques sont distribués dans la région", assure Valérie Pécresse

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Cinq millions de masque ont été reçus, ce jeudi, par la Région Île-de-France et sont en cours de distribution, assure sa présidente Valérie Pécresse qui était l'invitée de France Bleu Paris ce vendredi à 08h15. D'autres livraisons vont suivre dans les prochains jours.

Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France
Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France © Maxppp - IP3 PRESS/MAXPPP

La course aux masques se poursuit pour lutter contre la propagation du coronavirus. Cinq millions d'unités ont été reçues, ce jeudi, par la Région Île-de-France, "nous sommes en train de les distribuer", assure ce vendredi sur France Bleu Paris, Valérie Pécresse, présidente de la région.

De nouveaux masques arrivent dans les prochains jours

Ces moyens de protection viennent s'ajouter au million et demi de masques récupérés la semaine dernière. "La moitié est donnée aux personnels soignants, et l'autre moitié à tous les départements, mais aussi aux maires de toutes les villes de la région" précise la présidente francilienne.

Valérie Pécresse a indiqué pouvoir compter sur la communauté franco-chinoise pour garantir l'arrivée des masques. "Elle nous a aidé pour sécuriser les filières d'approvisionnement fiables et nous attendons encore de nouvelles livraisons pour la fin de semaine."

Cent quatre-vingts lits crées dans un Creps pour désengorger les hôpitaux

Face à la saturation du système hospitalier francilien, des mesures ont été mises en place pour libérer de la place. "Nous avons créé un centre de desserrement, pour soulager l'hôpital, au CREPS de Châtenay-Malabry avec 180 chambres transformées en sanatorium", indique Valérie Pécresse. Une structure qui doit prendre en charge des malades qui ne souffrent pas du coronavirus.

Dix millions d'euros pour les médecins

En plus des premières mesures proposées pour venir en aide aux entreprises touchées par la crise du coronavirus, la Région débloque un fond de 10 millions d'euros pour les médecins. "Il doit servir à payer toutes les factures en lien avec le Covid-19", précise la présidente. 

"Nous mettons aussi en place une nouvelle aide de 800 000 euros à l'investissement pour permettre aux entreprises de transformer leur outil de production à cause du virus (adaptation aux consignes sanitaires) mais aussi  pour notamment fabriquer du gel ou des masques."

Signaler les lignes de transports surchargées

Côté transports, Valérie Pécresse a déjà fait savoir qu'elle allait mettre en place un remboursement des abonnements Navigo pour le mois d'avril. "Je me bats pour maintenir les transports ouverts sinon les agents et les salariés ne pourront pas aller travailler. Il n'y a plus que 10% des cinq millions de voyageurs, mais si certains voient  des lignes trop chargées, il faut le signaler pour agir et augmenter l'offre pour protéger les usagers et les conducteurs."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess