Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : ce que l'on sait de l'attestation de déplacement dans les zones concernées par le couvre-feu

-
Par , France Bleu

De nouvelles mesures destinées à lutter contre la propagation du coronavirus entrent en vigueur le 17 octobre en France. Il est de nouveau obligatoire de se munir d'une attestation de déplacement dérogatoire dans les zones concernées par le couvre-feu (21h-6h).

12.000 policiers et gendarmes seront "chaque nuit entre 21h et 6h spécialement chargés de faire vérifier les interdictions" dans les zones concernées par le couvre-feu.
12.000 policiers et gendarmes seront "chaque nuit entre 21h et 6h spécialement chargés de faire vérifier les interdictions" dans les zones concernées par le couvre-feu. © AFP - Adrien Nowak / Hans Lucas

Comme pendant le confinement, il sera nécessaire à partir de samedi 17 octobre de se munir d'une attestation de déplacement dans les zones concernées par le couvre-feu, lorsque celui-ci est en vigueur (21h-6h). C'est l'une des annonces faites par Emmanuel Macron le 14 octobre. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin en a donné les contours ce jeudi.

Les personnes qui rentrent du travail ou s'y rendent, font valoir un impératif de santé, doivent rendre visite à un proche en situation de dépendance ou promener leur animal de compagnie pourront, entre autres motifs, circuler pendant le couvre-feu munies de cette attestation. Elle "vaut pour une heure quand les déplacements n'auraient pas de lien avec le travail", a précisé le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin.

Sur smartphone, imprimée ou sur papier libre

Pour les personnes travaillant, "un justificatif de l'entreprise ou une carte professionnelle" sera nécessaire en plus de l'attestation, a-t-il ajouté. Comme pendant le confinement, l'attestation pourra, sur le site du ministère de l'Intérieur, être téléchargée sur son téléphone et stockée dessus. "Bien sûr on pourra toujours continuer à écrire (le motif de déplacement, ndlr) sur papier libre, notamment pour les personnes plus âgées ou les gens qui n'auraient pas d'imprimante ou de photocopieuse à disposition immédiatement", a indiqué Gérald Darmanin.

Tout contrevenant s'exposera à une amende de 135 euros puis, en cas de double récidive (trois fraudes au total), à "6 mois d'emprisonnement et 3.750 euros d'amende", a-t-il rappelé. Par ailleurs, 12.000 policiers et gendarmes seront "chaque nuit entre 21h et 6h spécialement chargés de faire vérifier les interdictions" dans les zones concernées par le couvre-feu. Pour rappel, ce couvre-feu s'applique à l'ensemble de l'Ile-de-France et les métropoles de Lille, Grenoble, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Toulouse et Saint-Etienne.

Quels sont les motifs tolérés ?

Voici les cinq raisons qui donnent droit à une autorisation de déplacement :

• pour des raisons de santé (pour aller à l'hôpital ou aller acheter des médicaments dans une pharmacie de garde, par exemple) ;
• pour des raisons professionnelles, si vous travaillez de nuit ou que vos horaires travail ne vous permettent pas d'être chez vous à 21 heures ;
• pour un train ou un avion qui arrive ou part après 21 heures, billet à l'appui ;
• pour vous rendre auprès d'un proche en situation de dépendance ;
• pour sortir votre animal de compagnie près de chez vous .

Interrogé spécifiquement sur les personnes qui ont réservé un billet pour un trajet en train ou en avion, le Premier ministre a assuré que ces billets après 21h "vaudront dérogation au couvre-feu". "Si vous êtes muni de votre billet, de votre justificatif de transport, vous pourrez aller le prendre et ça vaudra dérogation", a-t-il répondu.

Pour toute question portant sur ces attestations de déplacement, le gouvernement a mis en place un numéro vert : 0 800 130 00.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess