Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus - Gironde : le Secours populaire livre des jouets aux familles confinées

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Le Secours populaire, en association avec Coursiers Bordelais, livre des jouets depuis ce lundi, aux familles confinées. Les livraisons s'effectuent sur Bordeaux et les communes limitrophes. Ces livraisons gratuites seront assurées jusqu'à la fin du confinement si les stocks le permettent.

Le secours populaire en association avec coursiers Bordelais livrent des jouets aux familles confinées.
Le secours populaire en association avec coursiers Bordelais livrent des jouets aux familles confinées. © Radio France - Dylan Jaffrelot

Sur le même modèle que la livraison alimentaire, le Secours populaire, en coordination avec coursiers Bordelais, livre des jouets aux familles confinées depuis ce lundi matin. Les deux livreurs à vélo ont distribué des jouets chez 15 familles pour leur première journée. Toutes les familles bordelaises et des communes limitrophes peuvent bénéficier de cette opération gratuite. Les familles qui le souhaitent peuvent faire un don financier sur le site du Secours populaire après livraison. 

Depuis deux semaines, le secours populaire donnait des jouets aux familles qui venaient récupérer des produits alimentaires. Tous les bénéficiaires ne pouvant se déplacer, l'idée d'effectuer des livraisons est venue à l'association. "C'était une grande demande de la part des familles", assure Vincent Bardas, chargé de communication du Secours populaire 33.

Deux à trois jouets par enfants

Les lots concoctés par les bénévoles du Secours populaire s'appuient sur le nombre d'enfants, leur âge et leur sexe. En général un puzzle, un jeu de société et un livre sont distribués par enfant. Les livraisons devraient continuer jusqu'à la fin du confinement selon les stocks disponibles. Pour bénéficier de cette opération il suffit d'envoyer un mail à : colisjouetsspf@gmail.com et de renseigner sa situation familiale. 

C'est un acte de solidarité de redistribuer à toutes les familles, qu'elles soient dans le besoin ou pas. - Vincent Bordas, chargé de communication du Secours populaire.

Cette opération repose exclusivement sur des dons de particuliers. Les jeux peuvent être directement déposés sur un site du Secours populaire. Les livreurs peuvent également récupérer des jouets chez les familles livrées. Ces jouets d'occasions, sont désinfectés avant livraison. 

L'entreprise Coursiers Bordelais travaille bénévolement 

Cette entreprise de livraison à vélo a stoppé son activité depuis le début du confinement. "Nous ne voulions pas nous exposer à des risques, en livrant des choses que nous ne jugions pas utiles", déclare Arthur Petitjean, co-fondateur de l'entreprise. 

S'ils se sont proposés pour effectuer ce travail, c'est avant tout pour amener un peu de gaîté dans les foyers. Une tâche utile à leurs yeux qui vaut largement les 4 heures de travail. Pour le moment une tournée supplémentaire est prévue cette semaine.

Tout à l'heure un monsieur m'a dit "c'est d'une grande générosité ce que vous faites", ça m'a fait très plaisir, ça fait du bien de voir des gens heureux - Arthur Petitjean. 

Une aide pour les familles en difficulté 

Fadoua Badri, habite à Bordeaux, elle a un petit garçon de quatre ans et une petite fille de deux ans. Chaque jour, elle essaie de trouver de nouvelles occupations à ses enfants. Alors quand elle a vu la publication du Secours populaire sur Facebook elle a sauté sur l'occasion. "En ce moment les enfants s'ennuient très vite, de nouveaux jouets diversifient les activités", déclare Fadoua.

Pour cette maman au RSA, acheter des jouets a un vrai coût. "Les magasins de jouets sont fermés et dans les grandes surfaces les jouets sont assez chers. Donc ça nous aide beaucoup", avoue-t-elle. Elle a décidé de donner les jouets à ses enfants petit à petit pour leur faire une nouvelle surprise chaque jour. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu