Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉO - Corrèze : ils vivent dans une cabane en forêt avec leurs deux enfants

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Jonathan et Caroline se sont installés avec leurs deux jeunes enfants en mai dernier dans une forêt non loin de Brive en Corrèze. Un retour à la nature pour vivre en accord avec leurs valeurs. Et un changement radical de vie, plus respectueuse de l'environnement, qu'ils veulent enseigner aux autres.

Jonathan et Caroline veulent vivre en autonomie le plus possible.
Jonathan et Caroline veulent vivre en autonomie le plus possible. © Radio France - Philippe Graziani

Brive-la-Gaillarde, France

Le dernier rapport du Giec, le groupe d'experts sur le climat, préconise de réduire notre impact sur notre environnement. En Corrèze, Jonathan, Caroline et leur famille l'ont fait et vivent dans la forêt, dans une simple cabane. Ils ont quitté la vie parisienne et leurs métiers de documentariste, journaliste et enseignant (Jonathan a cependant gardé son poste à l'université) pour s'installer en mai dernier non loin du lac du Causse, près de Brive avec leurs deux enfants en bas âge. Ils ont rejoint là une petite communauté de quelques personnes déjà installée. "Il fallait une solution rapide et radicale pour que nos enfants n'aient pas à subir nos erreurs" explique Caroline.

Une maison pour moins de 1.000 euros

La cabane de Jonathan et Caroline et de leurs deux enfants se dresse au bord d'une clairière à laquelle on accède uniquement à pied par un long sentier en sous-bois. "La cabane a été faite exclusivement avec les matériaux de cette forêt", précise Jonathan. Les murs sont composés notamment de foin et d'argile. Au total leur maison leur revient à moins de 1.000 euros

Pour la nourriture, ils ont un potager et quelques invendus d'un magasin de Brive et l'eau est puisée dans des sources proches. Un panneau photovoltaïque permet de chauffer la cabane, de donner un peu de lumière et, tout de même, de charger un téléphone portable mais rien de superflu. 

Des stages pour faire disparaître les peurs

Une utopie peut-être, mais que le couple veut croire fertile. Jonathan et Caroline accueillent régulièrement des groupes de stagiaires à qui ils transmettent leur expérience. "Tout le monde se rend compte qu'il faut changer radicalement son mode vie pour sauver notre espèce tout simplement. Mais il y a toutes les peurs culturelles qui nous empêchent d'avancer et du coup on aide les gens à sauter toutes ces peurs", explique Caroline. 

Par ailleurs le couple a lancé un mouvement baptisé la désobéissance fertile. "Les lois ne nous permettent pas de vivre dans la nature", précise Jonathan. "Alors on dit aux gens : désobéissons".