Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Corse : avant la rentrée, de nouvelles mesures pour lutter contre la COVID-19

-
Par , France Bleu RCFM

Port du masque obligatoire aux abords des établissements ou encore lors de certains rassemblements, le préfet de Corse Pascal Lelarge a présenté de nouvelles mesures lors d'une conférence de presse aux côtés de la directrice de l'Agence régionale de santé et de la rectrice d'académie.

Pascal Lelarge préfet de Corse, entouré de la rectrice Julie Benetti (à droite) et de la directrice de l'ARS Marie-Hélène Lecenne (à gauche)
Pascal Lelarge préfet de Corse, entouré de la rectrice Julie Benetti (à droite) et de la directrice de l'ARS Marie-Hélène Lecenne (à gauche) © Radio France - Thibault Quilichini

À l'approche de la rentrée et alors que le nombre de cas de contamination augmente régulièrement depuis une semaine, le préfet de Corse s'est voulu rassurant. Pour Pascal Lelarge, pas question pour l'heure de prendre des mesures trop restrictives, comme l'obligation généralisée de porter un masque.  "Pour le moment je préfère compter sur le principe de responsabilité individuelle et collective de la population" argumente-t-il. "Cela passe donc par la mise en place de mesures de bon sens", comme l'obligation de porter un masque lors des rassemblements de plus de dix personnes dans l'espace public en Corse-du-Sud, la préfecture de Haute-Corse n'ayant pas encore communiqué au 31 août.

Masque obligatoire aux abords des établissements scolaires

Autre mesure annoncée, directement en lien avec la rentrée, l'obligation de porter un masque dans un rayon de 50 mètres autour de tous les établissements scolaires (écoles, collèges et lycées). Une mesure applicable dès l'âge de 11 ans mais qui ne concernait ce mardi que la Corse-du-Sud. "Les abords des établissements scolaires sont des lieux où il y a des regroupements, notamment de parents d'élèves" explique Pascal Lelarge. Une obligation valable également pour les collégiens et lycéens, peu importe les situations "Si des lycéens sortent à quarante pour fumer une cigarette cela ne va pas, car c'est un moment qui peut être contaminant ! Si certains ne peuvent pas s'en passer, et bien ils devront trouver d'autres solutions que d'aller fumer collectivement".

Les établissements scolaires, des lieux sûrs ?

C'est en tous cas ce que pense Marie-Hélène Lecenne, la directrice de l'ARS de Corse. Les risques de contamination seraient plus limités au sein des écoles, collèges et lycées "Une étude européenne a mis en évidence que les enfants étaient peu contaminants entre eux. Si on ajoute à cela le respect des mesures barrières et le protocole sanitaire mis en place, les établissements scolaires sont des lieux qui favorisent les comportements vertueux."

Toutefois le risque 0 n'existe pas selon les autorités. En cas de flambée épidémique au sein d'un ou plusieurs établissements tous les scénarios ont été envisagés explique Julie Benetti, la rectrice de Corse "Le plan de continuité pédagogique publié mi-juillet prévoit deux autres scénarios en cas de circulation active, voire très active du virus. Nous pouvons être amenés à réduire largement notre capacité d'accueil dans les établissements et donc à mettre en place un enseignement hybride, mais cela peut aussi aller jusqu'à la fermeture d'établissement."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess