Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Corse : l’accès aux plages est désormais possible

-
Par , , France Bleu RCFM

Les plages insulaires seront quasiment toutes accessibles pour le week-end de l’Ascension. Mais cette ouverture se fera dans le respect de règles précises.

Les plages Corses accessibles du lever du jour au coucher de soleil
Les plages Corses accessibles du lever du jour au coucher de soleil © Radio France - Patrick Rossi

Les maires en avaient majoritairement fait la demande ces derniers jours. La population dans son ensemble attendait de pied ferme cette décision. C’est donc officiel. Les plages insulaires seront accessibles dès ce long week-end de l’Ascension. A compter de jeudi 21 mai, tout un chacun pourra retrouver le sable et le bord de mer. Franck Robine, le préfet de Corse a donné son feu vert. Toutes les plages ou presque seront accessibles hormis sur les communes de Coti Chiavari, Appietto et Alata, en Corse du Sud, où les maires concernés ont préféré s’accorder encore un peu de temps avant de se ranger derrière ce choix. 

Les plages accessibles, cela ne signifie pas pour autant que tout sera permis. Il y aura des règles bien précises qu’il faudra respecter. « Les plages seront accessibles du lever de soleil au coucher du soleil. On sait très bien que les activités sur les plages la nuit sont souvent celles qui créent le plus de rassemblements. Et ça, ce n’est vraiment pas possible pour le moment compte tenu de la situation sanitaire. Par ailleurs, les maires se sont tous entendus pour ne pas autoriser les pique-niques, les barbecues, la consommation d’alcool. Ces activités là risquent de créer un peu trop de proximité » indique le préfet de Corse. 

À Ajaccio, Laurent Marcangeli avait envisagé de garder encore un peu les plages fermées. Mais le maire de la cité impériale s’est ravisé. Pourquoi ? « Pour plusieurs raisons » explique-t-il. « La première en raison du comportement des ajacciens depuis le début du déconfinement. Ils ont observé de façon très stricte les règles. Ils sont prudents. Par ailleurs, beaucoup de communes voisines avaient fait le choix de rouvrir l’accès aux plages. Je n’ai aucun intérêt en tant que maire de la cité impériale de voir mes concitoyens se rendre sur ces communes pour prendre le soleil. »

Décision identique en Haute-Corse

François Ravier, préfet de la Haute-Corse a également signé, ce mardi 19 mai, des arrêtés autorisant, sous conditions, l'accès aux plages de bords de mer, de lacs et de rivières ainsi que les activités nautiques et de plaisance dans 43 communes du département, à compter du Jeudi 21 mai 2020. 

Rappel des conditions : pas de rassemblement de plus de 10 personnes, accès autorisé à la plage entre 6h et 19h30, jeux et autres équipements sur la plage non accessibles, barbecues, pique-nique et consommation d'alcool interdits sur la plage. Ces règles seront affichées aux différents points d'accès à ces espaces et feront l’objet d’une signalétique. Toute violation des mesures prévues par les arrêtés préfectoraux seront punies d'une amende de 135 €. 

Le préfet rappelle qu'il s'agit d'une mesure dérogatoire et précaire et en appelle au civisme de la population en soulignant toutefois qu’il est nécessaire de rester dans la logique d’un déconfinement progressif, vigilant et respectueux des règles. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu